Demande urgente


Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com

    A l'envoi, vous acceptez les conditions d'utilisation

    Top articles


    Dispositifs de lutte contre la canicule


    Dispositifs de lutte contre la canicule

    a -A +


    Suite aux évènements survenus lors de la canicule de 2003, qui ont provoqué environ 15 000 décès, le gouvernement français en collaboration avec les communes et les établissements d’hébergement de personnes âgées, a mis en place en 2004, le Plan National Canicule (PNC).

    Ce Plan National Canicule (PNC) vise à prévenir et lutter contre les conséquences sanitaires d’une canicule. 

    C’est pourquoi un dispositif d’alerte à trois niveaux progressifs a été défini sur l’ensemble du territoire national :

    • Un niveau de veille saisonnière biométéorologique est déclenché automatiquement chaque été, du 1er juin au 31 août, qui consiste au travail conjoint de Météo France et de l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) pour prévoir la survenue d’une éventuelle canicule.
    • Un niveau de Mise en Garde et Actions (MIGA) amorcé par les préfets de départements, à partir de l’évaluation concertée des risques sanitaires réalisée par l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) et des risques météorologiques établie par Météo France, sur des indices biométéorologiques constatés sur trois jours et trois nuits consécutifs. Dans les EHPAD, un plan bleu est mis en place.
    • Un niveau de mobilisation maximale lancé par le Premier Ministre sur avis du ministre de l’intérieur et du ministre de la santé, au niveau national. Ce niveau n’est déclenché qu’en cas de vague de chaleur intense, étendue et accompagnée d’anomalies dépassant le champ sanitaire (sécheresse, délestages électriques, saturation des chambres funéraires, saturation des établissements de santé, pénurie d’eau potable, etc.).

    Les personnes âgées sont particulièrement sensibles aux fortes températures car elles possèdent des capacités d’adaptation à la chaleur réduites. Cela a pour conséquence un amoindrissement des capacités suivantes : la perception de la chaleur, la sensation de soif, la transpiration, la vasodilatation du système capillaire périphérique essentiel pour accroitre le débit sudoral (la production de sueur).

    Les personnes âgées sont alors susceptibles aux coups de chaleur (épuisement dû à la chaleur) et à la déshydratation dont les signes cliniques sont : une grande faiblesse, une agitation nocturne inhabituelle, une température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C), des vertiges, des troubles de la conscience, des convulsions, des étourdissements, des crampes, une peau chaude, rouge et sèche.

    Il est primordial, alors, de procéder au rafraîchissement de la personne âgée et de contrôler son hyperthermie. Il faut donc l’allonger, la dévêtir, la rafraîchir, la réhydrater et surveiller son état de santé de près.

    Le Plan National Canicule est fondé sur 5 grands principes :

    • L’alerte de l’ensemble de la population, sur la base des estimations biométéorologiques établies par Météo France et l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) ;
    • La mise en place d’un dispositif d’information et de communication à destination du grand public, des professionnels et des établissements de santé ;
    • L’élaboration de mesures de protection des personnes à risques logées en institutions (établissements hébergeant des personnes âgées ou établissements pour personnes handicapées) ou hospitalisées en établissements de santé ;
    • Le repérage individuel des personnes à risque au sein des communes, à l’aide de leurs registres des personnes fragiles ou isolées (ce registre répertorie les personnes isolées qui peuvent se trouver en situation de difficulté en cas de canicule), et leur fournir une aide adaptée si nécessaire ;
    • Le développement de la solidarité envers les personnes à risque et la mise en place, à l’aide des recensements et des dispositifs de permanence estivale, des services de soins, des associations de bénévoles et de services à domicile.

    Des mesures particulières sont prises dans les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) en période de canicule pour protéger les seniors des fortes températures. Parmi ces différentes mesures, on peut citer :

    • La création de courants d’air afin de maintenir la fraicheur dans les chambres et les salles communes de l’établissement ;
    • L’abaissement des volets dans l’établissement, voire la pose de draps régulièrement humidifiés aux fenêtres ;
    • L’utilisation systématique de ventilateurs ou d’autres systèmes de climatisation dans les salles communes et dans les chambres si possible ;
    • Conseiller aux résidents de ne pas sortir aux heures les plus chaudes (11h- 15h), et en cas de sortie, porter un chapeau et des vêtements amples, légers et de couleur claire ;
    • L’achat de pyjamas d’été, de brumisateurs et de bouteilles d’eau ;
    • L’extinction des éclairages artificiels inutiles si cela ne menace pas la sécurité des patients ;
    • Une surveillance accrue de l’état de santé des personnes âgées et notamment de leurs températures corporelles et refroidissements en cas de besoin ;
    • L’adaptation des traitements usuels des seniors aux fortes températures car la déshydratation peut souvent augmenter les effets secondaires néfastes de certains médicaments cardiaques ;
    • La surveillance de l’état d’hydratation et l’accroissement des prises hydriques (d’eau) en cas de nécessité ;
    • Adapter le régime alimentaire des personnes âgées de manière à intégrer des crudités et des fruits (riches en eau) et à compenser les pertes d’eau et de sel.

    Les numéros utiles en cas de canicule


    Les Sapeurs Pompiers : 18

    Le SAMU : 15

    Le Canicule Info Service : 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe), du lundi au samedi de 08 h à 20 h, du 1er juin au 31 août.

    Météo France : 32 50


    Notez cet article :


    Ces articles vous interesseront

    Se faire rappeler