Demande urgente


Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com

    A l'envoi, vous acceptez les conditions d'utilisation

    Top articles


    Systèmes de retraite par capitalisation


    Systèmes de retraite par capitalisation

    a -A +


    Les termes « système de retraite par capitalisation » ou « épargne retraite » réunissent l’ensemble des contrats d’investissement financiers permettant la constitution d’une épargne lors de la vie active, en vue de disposer d’une rente à la retraite. Il s’agit donc d’un système dans lequel les actifs cotisent pour leur propre retraite, puis ces cotisations prennent alors la forme de placements financiers ou immobiliers dont le rendement dépend de l’évolution des taux d’intérêt. Dans le cadre de la retraite en France, les actifs font des versements périodiques et cette somme est bloquée jusqu’au départ à la retraite, puis versée sous forme de capital ou de rente viagère.

    Toutefois, il est nécessaire de souligner que ce système présente certaines limites qui résident dans l'impossibilité de certains actifs d'épargner suffisamment pour disposer d’une retraite satisfaisante. De plus, ce dispositif peut prendre en compte la différence de durée de vie entre hommes et femmes. En effet, à cotisation égale, la rente viagère mensuelle d’une femme sera moins importante que celle d’un homme car son espérance de vie est plus longue.

    Ce système s’oppose conceptuellement au système de retraite par répartition de l’assurance vieillesse.


    Fonctionnement de la retraite par capitalisation

    Dans le système de retraite par capitalisation, les épargnants achètent à l’établissement financier des droits futurs comme par exemple une part future des bénéfices réalisés par un placement collectif.

    Ce dispositif d’épargne retraite souple et variable fonctionne sur le même principe que l’assurance-vie, c’est-à-dire que le « risque » contre lequel on se protège correspond à l’occurrence où le souscripteur serait toujours en vie à la date de référence.

    La variabilité et la flexibilité de ce système entraine une grande diversité des contrats et de leurs termes :

    • Certains contrats prévoient ou non la possibilité de rétractation en tout ou en partie, ce qui signifie qu’à partir d’un certain délai, on peut transformer les points en capital. Ce délai correspond souvent en France à une période de 8 ans.
    • Quelques contrats stipulent ou non une éventualité de choix entre différents types de supports avec des caractéristiques plus ou moins sûres et rentables : ce sont les contrats dits « multi-supports ».
    • Un certain nombre de contrats envisagent le versement de l’épargne retraite sous forme de rente viagère.
    • Des contrats prévoient la possibilité qu’une tierce personne puisse bénéficier des droits acquis (un enfant, un conjoint, ou même une personne sans lien familial avec l’épargnant). Ce transfert se fait soit par une désignation explicite au préalable, soit au moment du décès du premier bénéficiaire. Ce qui permet d’éviter des droits successoraux.
    • Quelques compagnies d’assurance proposent des contrats qui donnent accès à des services annexes comme des assurances invalidité.

    La gestion de cette épargne retraite a toujours une forte composante collective. Du fait de son importance sociale et de l’ampleur des sommes mises en jeu, des réglementations ainsi que des contrôles spécifiques régissent les différents acteurs du marché.

    C’est pourquoi chaque épargnant peut gérer individuellement son capital retraite ou laisser cette responsabilité à un organisme collectif, tel que l’Etat ou une entreprise, qui est alors nommé fonds de pension. Sinon, le système adopté peut être libre ou en partie obligatoire.

    Lorsque l’épargnant cesse d’être actif, deux solutions se présentent à lui pour le versement de sa retraite par capitalisation :

      1) Le senior récupère l’ensemble des revenus de son capital et dés-épargne graduellement ce dernier pour faire face à ses besoins. En cas de décès de la personne âgée avant le tarissement du capital, le restant sera remis à ses héritiers.

      2) L’épargnant a décidé de percevoir une partie ou la totalité de son capital sous forme d’une rente viagère, ce qui signifie que le senior recevra jusqu’à son décès, un revenu fixe indexé ou non sur l’inflation. Ce type d’épargne retraite présente l’avantage considérable de fournir au retraité une sécurité financière plus importante, permettant d’affronter plus surement les aléas de la vie. Cependant, le restant du capital n’est pas versé aux héritiers de la personne âgée à son décès.

    Enfin, sachez que le système de retraite par capitalisation est sensible aux aléas financiers et à l’inflation (qui peut réduire la valeur des capitaux cumulés).

     



    Ces articles vous interesseront

    Le PERCO

    Le PERCO

    Le Plan d’Epargne pour la Retraite Collective ou PERCO est un plan de retraite par capitalisation en entreprise,...

    Les assurances dépendance
    Les assurances dépendance

    Pourquoi souscrire à une assurance dépendance ? L’allongement de la durée de vie des français...

    Se faire rappeler