Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com

    A l'envoi, vous acceptez les conditions d'utilisation

    Top articles


    Adaptation du domicile des seniors


    Adaptation du domicile des seniors

    a -A +


    De nombreuses solutions d’adaptation du logement sont disponibles de nos jours afin de maintenir les seniors à domicile. De plus en plus de sociétés de services vous proposent de diagnostiquer votre domicile et vous procurent des solutions adaptées à vos besoins et à votre logement.

    L’adaptation des logements des seniors à leurs nouveaux besoins constitue un secteur d’activité en croissance, où astuces, trucs et systèmes spécifiques sont mis en place pour répondre aux nouveaux besoins des seniors.

    Tout d’abord, il est nécessaire d’appréhender les problématiques d’aménagement du logement dans leur ensemble, c’est-à-dire en prenant en compte l’intérieur mais aussi l’extérieur du logement.

    L’accessibilité de votre lieu de vie peut être notamment modifiée, si ce dernier inclut des changements de niveaux (des escaliers). Les solutions techniques adoptées consistent par exemple à ajouter un plan incliné, une rampe ou un monte-escalier. La solution choisie dépend principalement des besoins de l’habitant et des potentialités du bâti.

    Il est aussi nécessaire d’envisager les différentes alternatives de revêtements de sols. En effet, certains types de sols comme le gravier ou un dallage trop espacé représentent des facteurs de risques de chute importants. Il est donc recommandé de les éviter.

    De plus, certaines ornementations et décorations intérieures ou extérieures peuvent être considérées par les personnes âgées comme des obstacles (plantes, tapis, meubles). 

    L’intérieur de votre domicile peut aussi être aménagé, pièce par pièce :


    • Dans le salon, les fauteuils lourds et encombrants peuvent être remplacés par des fauteuils adaptables, facilitant la levée du senior. De plus, des rehausseurs pour les tables et les autres meubles peuvent être installés pour les mettre à portée de bras et éviter à la personne âgée de se baisser et de perdre l’équilibre.
    • Dans la cuisine, des astuces simples permettent d’éviter les accidents. Il faut réorganiser la cuisine de manière à ce que les ustensiles les plus lourds et les plus utilisés soient à portée de main. Un évier ergonomique peut être installé pour faciliter l’accomplissement des tâches ménagères et une table roulante peut être ajoutée dans la cuisine afin que le senior puisse transporter efficacement les ustensiles et les plats sans risquer de les faire tomber. Il est aussi recommandé de minimiser les risques de chute par la pose d’un tapis antidérapant.


    Enfin, de nombreux outils ont été pensés et créés pour faciliter la vie aux seniors (des ouvres bocaux ou bouteilles ergonomiques, des assiettes aux bords recourbées, des pinces de préhension pour atteindre des objets au sol sans se baisser, etc.).


    • Dans la salle de bain, véritable terrain miné de la maison où la majorité des accidents surviennent (chutes dans la salle de bain ou sur le chemin de la salle de bain), de nombreux aménagements sont possibles. On peut aménager, par exemple, un siège rétractable dans la baignoire pour sécuriser l’installation et la levée de la personne âgée, ou même des baignoires à portes. Ou encore, on peut modifier la cabine de douche, de manière à ce qu’il n’y ait pas de seuil à franchir (pas de changement de niveau à l’entrée et à la sortie de la douche). Des lavabos ergonomiques et des sièges avec rehausseurs et barres d’appuis peuvent être intégrés à votre salle de bain afin de minimiser au maximum les risques de chute.
    • L’aménagement de la chambre à coucher passe en tout premier lieu par l’aménagement d’un lit électrique, simplifiant la levée du senior. De plus, il est tout aussi nécessaire de procéder au réagencement des meubles dans la chambre afin de réduire au maximum les obstacles et créer des chemins dégagés. Ces derniers peuvent être signalés par des cheminements lumineux qui se déclenchent au mouvement, ce qui permet, par exemple, au senior de se repérer et de se déplacer en toute sécurité, la nuit, dans son logement.

    Enfin, il est recommandé d’installer des barres d’appuis dans votre domicile et plus précisément dans les couloirs et les escaliers. Ces derniers peuvent être aussi équipés de monte-escaliers électriques, de rampes ou de bandes réfléchissantes et antidérapantes, selon les besoins de l’habitant et les caractéristiques du bâtiment.

    Des systèmes d’alarme traditionnels peuvent être installés afin de sécuriser votre domicile. Par ailleurs, des systèmes de télésurveillance et visio-surveillance sont actuellement développés afin d’assurer le suivi médical à travers des accessoires (montres, bracelets, pendentifs, etc.). Ces prestations permettent de répondre à des besoins d’accompagnement et de maintien du lien social. Il s’agit d’une présence à distance assurée 24h/24 et 7j/7. Elles rassurent véritablement les seniors et leurs familles car, en cas de chute ou de malaises, ce système permet de contacter les services d’urgence rapidement.

    Pour finir, les experts recommandent de prêter une attention particulière, à l’intérieur comme à l’extérieur de votre domicile, aux obstacles (les tuyaux d’arrosages, les fils électriques, les multiprises, etc.).



    Ces articles vous interresserons

    L'hospitalisation à domicile
    L'hospitalisation à domicile

    Avec le vieillissement de la population, l’hospitalisation à domicile (HAD) est une pratique qui tend à se...