Demande urgente

Votre message a été envoyé avec succès. Nous le traiterons dans les plus brefs délais.

Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com


    Top articles


    Retraite : comment calculer l’âge de votre départ à la retraite ?

    mis en ligne le 16/04/2013 à 05:56:25 par Michèle

    Retraite : comment calculer l’âge de votre départ à la retraite ?

    a -A +


    L’âge de départ à la retraite dépend principalement de celui auquel vous avez commencé à travailler.

    En effet, si vous avez travaillé avant l‘âge de 20 ans et que vous pouvez justifier d’une durée cotisée égale à la durée d’assurance requise pour le taux plein, vous pouvez alors partir à la retraite à 60 ans. Sachez néanmoins que le versement de la retraite n’est pas automatique à 60 ans. Il faut demander à votre caisse une « attestation de vos droits vis-à-vis de la retraite anticipée », au plus tôt 6 mois avant la date de départ envisagé, puis la déposer avec votre demande de retraite à votre caisse retraite.

    Par ailleurs, si vous souhaitez continuer à travailler après l’âge minimum de la retraite  correspondant à votre génération (60 ans si vous êtes nés jusqu’au 30 juin 1951,….), alors que vous disposez déjà de la durée d’assurance requise pour partir à taux plein, vous pouvez alors obtenir une majoration de votre retraite de base, appelée surcote, qui est de 1,25 % pour chaque trimestre supplémentaire travaillé, soit 5 % en plus par an, 10 % pour 2 ans et 15 % pour 3 ans.

    Si vous décidez de continuer à travailler mais cette fois avec des horaires réduits, un dispositif permet de toucher une partie de votre retraite tout en travaillant à temps partiel auprès de votre employeur ou d’un autre employeur : la retraite progressive. Cette retraite progressive est soumise aux conditions suivantes :

    -  Avoir atteint l’âge de départ applicable à votre génération ;

    -  Justifier d’une durée d’assurance de 150 trimestres au moins.

    Dans ce cas, il vous est alors impossible de dépasser 80 % d’un temps plein, et vous percevrez en conséquence, tant que vous travaillerez, votre salaire ainsi qu’une partie de votre pension de retraite.

    De plus, il est interdit de vous mettre à la retraite d’office avant 65 ans même si vous avez le nombre de trimestres requis, votre accord est nécessaire. Si vous refusez et que votre employeur persiste, ce dernier devra vous questionner à nouveau chaque année, jusqu’à 69 ans. 

    A 70 ans, votre employeur peut vous mettre à la retraite d’office sans vous demander votre avis.

    En ce qui concerne le calcul du montant de la retraite, ce dernier prend en compte le montant de votre salaire annuel moyen, c’est-à-dire la moyenne des salaires bruts perçus au cours des 25 meilleures années d’activité (dans la limite du plafond annuel de la Sécurité Sociale).

    Si vous ne disposez pas de la durée d'assurance requise afin de bénéficier du taux plein, continuer à travailler vous permettrait d'atténuer, voire de gommer les effets de la décote dans le régime de base comme dans les complémentaires.



    Partagez cet article sur les réseaux sociaux



    Se faire rappeler
    Vous recherchez un logement disponible ?
    Un conseiller vous rappelle
    gratuitement et sans engagement en 24h
    Etape suivante >
    Vous recherchez :
    Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

      Inscription à la newsletter de logement-seniors.com



      Ces articles vous interesseront