Demande urgente

Votre message a été envoyé avec succès. Nous le traiterons dans les plus brefs délais.

Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com


    Top articles


    La colocation : un mode de vie de plus en plus prisé par les seniors

    mis en ligne le 06/01/2016 à 18:16:33 par Jeanne

    La colocation : un mode de vie de plus en plus prisé par les seniors

    a -A +


    La formule de la colocation s’est développée initialement pour répondre aux besoins en logement des étudiants. Depuis quelques années, on constate que cette formule économique et conviviale séduit de plus en plus de seniors en raison de ses nombreux avantages.

    Les avantages de la colocation

    La colocation est une solution privilégiée en premier lieu (dans 8 cas sur 10) pour ses avantages économiques. Par exemple, un studio en location à Paris représente un loyer mensuel de 850 € environ, alors qu’un appartement plus grand, partagé par plusieurs colocataires représentera pour chacun en budget de seulement 500 à 600 €.

    D’autres avantages sont également appréciés. Ainsi, le plus souvent, ce sont les personnes déjà présentes dans le logement qui s’occupent de la recherche de nouveaux colocataires. Par ailleurs la constitution d’un dossier de candidature est « simplifiée » par rapport à une location classique. Il y a moins de documents à réunir, d’où un gain de temps appréciable pour les deux parties.

    Les colocataires peuvent opter soit pour un seul et unique contrat de location, soit pour autant de contrats qu’il y a de locataires. Ils peuvent, s’ils y sont éligibles, bénéficier des allocations logement versées par la CAF.

    Si l’offre et la demande ne cessent de se développer depuis quelques années, en particulier dans les villes universitaires, on constate également une évolution du profil type des adeptes de la colocation. On trouve de plus en plus, parmi les nouveaux profils, des parents divorcés, des adultes célibataires engagés dans une vie professionnelle, dont la moyenne d’âge se situe entre 30 et 40 ans. Mais aussi de plus en plus de seniors.

    Les seniors sont de plus en plus intéressés par la colocation

    Le « logement intergénérationnel » est maintenant bien connu. Rappelons simplement qu’il concerne un senior et un étudiant accueilli chez ce dernier. Cette formule permet à l’étudiant de bénéficier d’un logement au loyer minime, tandis que le senior, en complément d’un faible revenu locatif, bénéficie d’un certain nombre services assurés contractuellement par l’étudiant (accompagnement pour les courses, démarches administratives, présence la nuit, promenade des animaux, conduite en différents lieux, etc.).  Plusieurs associations spécialisées dans ce type de proposition se sont créées pour gérer cette formule de logement et veiller au bon déroulement de la cohabitation.

    Mais les professionnels de la colocation constatent depuis quelques années que la colocation entre personnes de 60 ans et plus, parfois appelée « habitat partagé », très présente en Belgique depuis une trentaine d’années, se développe de façon régulière en France. Il semble que la canicule de 2003 ait été un élément déclencheur.

    Voici de quelle façon l’association "Colocation seniors", basée à Saint-Herblain (près de Nantes), la présente : « C'est le partage d'un logement adapté à vos besoins (pouvant accueillir de 2 à 6 personnes selon votre choix) proche des commerces, des transports en commun  et des services de proximité. Le logement comprend des espaces individuels et collectifs (cuisine, salon, sanitaires). C'est aussi le partage du quotidien pour rompre la solitude, l'isolement, et partager éventuellement les repas, les plaisirs, les loisirs, les activités, les promenades, ...mais aussi les difficultés. C'est aussi économique : vous partagez le loyer, les factures d'électricité, d'eau. C'est aussi la liberté de pouvoir vivre à sa manière : inviter sa famille et ses amis, manger ce que l'on veut et quand on le souhaite. Meubler et profiter de sa chambre quand on l'entend ; il n'y pas d'heure à respecter, et posséder sa propre clef. »

    Cette présentation montre clairement que la motivation de ces seniors est moins guidée par des raisons économiques que par la recherche d’une certaine convivialité. Souvent confrontés au problème de la solitude, ils voient dans cette formule une possibilité d’entretenir au quotidien des relations avec des personnes appartenant à la même génération. Leurs choix n’exclut pas pour autant la possibilité d’accueillir leurs enfants et petits-enfants et se tourne vers des logements adaptés. Ces petites unités de vie, qui comptent généralement de deux à six personnes, attirent principalement les femmes.




    Partagez cet article sur les réseaux sociaux



    Se faire rappeler
    Vous recherchez un logement disponible ?
    Un conseiller vous rappelle
    gratuitement et sans engagement en 24h
    Etape suivante >
    Vous recherchez :
    Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

      Inscription à la newsletter de logement-seniors.com



      Ces articles vous interesseront