Seniors : Les relations entre les frères et sœurs

mis en ligne le 29/07/2014 par Jeanne

Seniors : Les relations entre les frères et sœurs

La majorité des seniors estiment avoir une relation forte avec leur famille malgré parfois la distance ou des disputes. Nous ne choisissons pas nos frères et sœurs mais les liens restent toujours aussi forts malgré le temps qui passe.

Frères et sœurs unis pour la vie 

La relation entre les frères sœurs diffère d’une famille à une autre. La majorité des frères et sœurs pense que la relation fraternelle inclue le fait de grandir ensemble sous le même toit, partager des moments et des souvenirs ensembles et apprendre la vie ensemble.

Cependant, avec le nombre de divorce, la notion de fatrie s’est modifiée. De nombreuses familles dites « recomposées » vivent sous le même toit et apprennent à se connaître. Par la suite, naissent des « demi-frères » ou « demi-sœurs », ayant un seul parent en commun. Il existe également les «  quasi » vivant ensemble mais n’ayant aucun parent en commun, on appelle ceci des liens de résidence et non plus de sang.

En effet, la famille est très importante car c’est une source de solidarité et de complicité entre plusieurs personnes qui partagent les mêmes valeurs et origines. Il est donc plus facile de se rapprocher de ses sœurs et frères car ils ont la même histoire que nous.

Un lien parfois brisé

Lorsque les parents décèdent, certaines familles restent toujours unies et se serrent les coudes en restant proches. En revanche, d’autres se dispersent et ne s’adressent plus la parole. Certains préfèrent partager des moments avec leur propre famille, leurs enfants et petits-enfants.

Il arrive que des liens se désunissent et finissent en règlement de compte à cause de vieilles rancunes ou pour une question d’héritage. Parfois, certains ne s’adressent plus du tout la parole pendant des années et vivent chacun de leur côté.

Dans le cas où l'on se sent seul ou si l'on n'a pas de contacts très réguliers avec sa famille, la solution de l'accueil familial vaut le coup d'être étudiée. En effet, la personne senior qui emménage dans une famille d'accueil peut retrouver comme une "deuxième" famille et avoir un cadre familial et rassurant au quotidien.

Bien avant, les structures familiales étaient différentes. Certaines familles vivaient sous le même toit avec l'aïeul de la famille et s'en occupaient au quotidien mais à présent, on assiste à des structures familiales nouvelles.

Notez cet article :  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Rédactrice : Jeanne

Après avoir travaillé 20 ans dans le secteur médico-social, Jeanne a rejoint l'équipe de Logement- seniors en 2015. Experte sur le domaine de la santé des seniors et du bien vieillir, elle rédige chaque semaine des dossiers et des actualités destinés à informer les personnes âgées et leurs proches.

> Voir tous les articles de Jeanne

Ces articles vous intéresserons

La Journée de solidarité

Cette année, la journée de solidarité aussi appelée contribution de solidarité pour l’aut...