EHPAD et maisons de retraite médicalisées à Malakoff (92240)

Les EHPAD logent, dans un cadre de vie sécurisé, des retraités dépendants en perte d'autonomie physique ou psychique. Différents services et prestations sont proposés au sein des maisons de retraite médicalisées, en fonction du niveau de dépendance des personnes qui y sont accueillies. Malakoff, dans les Hauts-de-Seine (Île-de-France), a sa propre structure d'accueil pour personnes âgées dépendantes.

Afficher la carte

Vous recherchez une maison de retraite médicalisée à Malakoff (92240)

card-img-top

La Maison Des Poètes
77 Rue Louis Girard - 92240 Malakoff

Hébergement : Permanent
Habilité à l'aide sociale : Non
Accueil Alzheimer : Non
Ceci est mon établissement

à partir de
2 294€par mois

Voir la fiche

EHPAD à Malakoff : en savoir plus

La Maison Des Poètes est un Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes appartenant au secteur privé. Cette maison médicalisée pour personnes âgées dépendantes exerce également en tant que maison de retraite non médicalisée. En juillet 2020, en hébergement permanent, le coût d'une chambre simple est compris entre 79 et 95 euros par jour, suivant le degré de dépendance du résident, aussi appelé GIR.

Les infrastructures de santé à Malakoff

15 généralistes sans oublier 12 pharmacies sont installés à Malakoff. En outre, avec 15 médecins spécialistes, ses habitants sont pourvus d'un nombre élevé de spécialités médicales comme la cardiologie, l'ophtalmologie, la psychiatrie ou encore la dermatologie. Il n'y a pas d'infrastructure hospitalière dans la ville de Malakoff même. Le Groupe Hospitalier Universitaire Paris Ouest Site Celton APHP se situe cependant à 1 kilomètre, et est muni d'un service de psychiatrie, d'un service de rééducation spécialisé à destination des personnes âgées, ou encore d'un scanographe. Le Groupe Hospitalier Universitaire Paris Ouest Site G Pompidou APHP est localisé à 2 km. Il offre un accès à un service de cardiologie, à un service de médecine d'urgence avec accueil d'urgence, à un service de réanimation, à un centre de dialyse, à un service de cancérologie proposant des traitements par chimiothérapie, chirurgie, curiethérapie ou radiothérapie, à une caméra à scintillation, à un tomographe, ou encore à un IRM.