Demande urgente


Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com

    A l'envoi, vous acceptez les conditions d'utilisation

    Top articles


    La dénutrition chez les personnes âgées

    mis en ligne le 26 mars 2015 à 11:30:01 par Michèle

    La dénutrition chez les personnes âgées

    a -A +


    Qu’est-ce que la dénutrition

    La dénutrition est une pathologie où lapport nutritionnel dont l’organisme a besoin n’est pas suffisant face aux dépenses énergétiques. En 2007 la Haute Autorité de Santé (HAS) chiffre entre 100.000 et 200.000 personnes vivant en institution (EHPAD, hôpitaux,…) et entre 350.000 et 400.000 personnes vivant à domicile souffrent de dénutrition.

    Conscient de ce fléau, une enquête publiée en mars dernier réalisée par UFC-Que-Choisir montre qu’au sein des EHPAD 38% des résidents souffriraient de dénutrition. Ce rapport montre que les plats ne sont pas en adéquation avec les apports nutritionnels que doivent bénéficier les résidents, les horaires de repas ne sont pas respectés et ne sont pas en corrélation avec le rythme des personnes âgées.

    Les causes

    On constate que différents facteurs peuvent accentuer le problème de dénutrition des seniors au niveau des facteurs psycho-socio-environnemental :

    Isolement, deuil, veuvage, difficultés financières, maltraitance, hospitalisation, dépression...

    Liées aux troubles bucco dentaire : mastication difficile, problèmes dentaires,…

    Des troubles liés à la déglutition lors des repars (ex : dysphagie)

    Les conséquences

    La dénutrition entraine des conséquences néfastes sur la santé des seniors. Elle peut causer des infections la perte de la masse musculaire, l’augmentation des chutes et ainsi des fractures, la perte d’autonomie, l’augmentation du vieillissement,…

    Comment l’évaluer

    Différentes données peuvent être prise en compte pour évaluer de façon régulière la dénutrition en prenant le poids, l’IMC (indice de masse corporel) et en effectuant une analyse sanguine.

    Les solutions mises en place

    Une alimentation riche en protéine et en calories ainsi que des compléments nutritionnels oraux contribuent à favoriser la prise de poids des personnes malades.

    L’alimentation mixée au sein des EHPAD est aussi une alternative qui est envisagée pour lutter contre la dénutrition. Elle a pour effet de conserver les saveurs des aliments et de modifier la texture afin de faciliter l’alimentation des personnes âgées.

    Des innovations dans le secteur de lalimentation contribuent elles aussi à la lutte contre la dénutrition. En effet, testé en maison de retraite médicalisée et dans des CHU « le pain G-nutrition » est un pain brioché qui permet de proposer une autre option face aux compléments nutritionnels oraux. Sa composition hyperprotéiné et hyperénergétique et sa texture facilite la mastication, favorise la prise de poids et lutte contre cette carence alimentaire.

    Des initiatives lors de rassemblement dédié à la nutrition des seniors sont mises en place dans des grandes villes. A Saint-Étienne (42000), samedi 28 mars 2015, ce déroulera la 14ème Journée de l’alimentation réalisée par l’Association des Diététiciens de la Région Rhône-Alpes (ADRA) afin de sensibiliser les personnes âgées, leurs familles, les aidants et les professionnels de la cuisine en structures médicalisées face à ce problème de société.


    Partagez cet article sur les réseaux sociaux

             




    Ces articles vous interresserons

    Super Mamie!
    Super Mamie!

    02/07/2013

    Dimanche 2 juin à Nice, le prix de Super Mamie a été décerné à Myriam MELYON, une magnifique guadeloupéenne...