Demande urgente

Votre message a été envoyé avec succès. Nous le traiterons dans les plus brefs délais.

Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com


    Top articles


    Ouverture de la première maison de retraite LGBT publique

    mis en ligne le 30/08/2018 à 11:26:17 par Jeanne

    Ouverture de la première maison de retraite LGBT publique

    a -A +


    C’est dans la ville de Madrid, en Espagne que la première maison de retraite LGBT (lesbienne, gay, bisexuel, transgenre) publique a ouvert ses portes. Selon Federico Armenteros, le fondateur et président de la Fundacion 26 de Diciembre , une association destinée à aider les personnes âgées LGBT, « on estime à 160 00 le nombre de personnes âgées de plus de 65 ans qui sont LGBT rien qu’à Madrid ». Ouvrir une maison de retraite LGBT publique permet aux seniors de vivre leur retraite dans un endroit où ils n’auront pas « à rester dans le mensonge ». La maison de retraite est financée par les fonds publics et devrait ouvrir ses portes en décembre.

    Apporter une solution de logement agréable aux seniors LGBT

    Ce projet vient de la volonté de Federico Armenteros de créer un lieu de vie pour lutter contre l’isolement des seniors LGBT, il explique que : « en 2008, j’étais au chômage. J’avais 50 ans, j’étais gay, il y avait la crise en Espagne…Je voyais l’avenir s’assombrir et j’ai essayé de trouver des gens comme moi. J’ai découvert qu’il n’y avait pratiquement pas de gays âgés. J’ai fait des recherches et constaté qu’ils étaient isolés et que beaucoup pensaient au suicide ». L’isolement des seniors LGBT est un réel problème. Les seniors ne souhaitent pas « retourner au placard ».

    Pour se concrétiser, le projet aura pris 10 ans. Des maisons de retraite existent déjà dans de nombreuses villes comme en Allemagne ou en Hollande mais celle de Madrid est la première financée entièrement par la mairie de la ville.  Cet EHPAD est donc accessible aux seniors avec des faibles ressources financières. Le bâtiment de 3300 m² pourra accueillir près de 100 seniors. Un centre de jour pourra accueillir 30 personnes âgées. Comme le précise Frédérico Armenteros, la résidence est ouverte à tous : « beaucoup de personnes âgées du quartier nous ont dit vouloir venir dans ce centre et nous précisons qu’il est ouvert à tous ».

    Le projet a été très bien reçu par les habitants de la ville de Madrid et pourra permettre aux seniors LGBT de vivre leur retraite dans un lieu agréable et convivial sans avoir à se cacher .

    Une maison de retraite LGBT en France

    Un projet commun est en cours de développement en France. Une maison de retraite LGBT va ouvrir ses portes en France en 2021. Le projet à été lancé par Stéphane Sauvé, un ancien directeur d’EHPAD. La ville de Paris, élue la ville la plus « gay friendly » en 2018 pourra bientôt accueillir sa première maison de retraite LGBT. Stéphane Sauvé s’est aperçu que 51 % des seniors LGBT souffrent d’isolement, cela notamment dû au haut taux de célibat et à l’exclusion sociale. Comme celle de Madrid, la résidence sera ouverte vers l’extérieur et accueillera aussi les seniors hétérosexuels. En tout, 30% des appartements seront destiné aux personnes qui ne sont pas seniors, ni LGBT. On devine que ces projets vont se développer dans de nombreuses villes dont Nantes, Nice ou Bordeaux qui ont récemment affirmé leur intérêt dans l’implantation d’une maison de retraite pour seniors LGBT.



    Partagez cet article sur les réseaux sociaux



    Se faire rappeler
    Vous recherchez un logement disponible ?
    Un conseiller vous rappelle
    gratuitement et sans engagement en 24h
    Etape suivante >
    Vous recherchez :
    Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

      Inscription à la newsletter de logement-seniors.com



      Ces articles vous interesseront