Saint-Dié : une résidence pour seniors sort de terre

mis en ligne le 19/10/2015 par Jeanne

Saint-Dié : une résidence pour seniors sort de terre

Maisons spécialement équipées, petits jardins, espaces de vie et de rencontre, sécurité, proximité des services… Une résidence pour seniors autonomes est en construction à Saint-Dié, qui veut être avant tout « un projet humain », dans cette région des Vosges où il fait bon vivre.

Apollodore, une résidence senior de 8 000 m2

« C’est avant tout un projet humain. Parce que je n’ai pas fait le choix d’optimiser le foncier, je n’ai pas fait le choix de la densité. J’ai privilégié les espaces de vie, les jardins », déclare Isabelle Di Florio, la conceptrice et promotrice de cette réalisation longuement mûrie, qui a remporté une Maison d’or à Berlin en 2011 avec un projet de maison connectée.

Une nouvelle résidence senior de 8 000 m2 doit sortir de terre à Saint-Dié, dans les Jardins de l’Olympe, entre le quai du Stade et la rue de la Vanne-de-Pierre. Sa conceptrice vise à répondre aux attentes des seniors : « J’ai affiné mon projet en écoutant leurs besoins. Ce qu’ils attendent d’un quartier senior, c’est qu’il soit situé en cœur de ville pour accéder à pied aux différents services. Ils veulent aussi des petites surfaces, un petit jardinet pour continuer à gratter la terre. Mais surtout, ils veulent être rassurés, se sentir en sécurité », explique-t-elle.

Bientôt une maison-témoin ouverte au public

Une maison témoin sera ouverte au public d’ici deux mois environ. Elle permettra d’apprécier la conception et l’aménagement des 26 logements prévus, dont le prix de vente démarrera à partir de 150 000 €.

D’une part, 19 maisons de 64 m2, de plain-pied, avec 2 chambres et respectant toutes les normes d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite : des portes aux larges ouvertures, des barres d’appui, des salles de bain sécurisées… Elles seront toutes livrées avec un boîtier domotique avec au minimum un détecteur de chutes et un détecteur de présence, et qui pourra être relié à un centre d’appel.

D’autre part, 7 maisons situées en bordure du lotissement et équipées de la même façon seront construites sur 2 niveaux. Leur surface (jusqu’à 136 m2) permettra à leurs occupants de continuer à recevoir famille et amis. Mais éventuellement aussi, d’héberger des aidants ou de s’inscrire dans un projet de logement intergénérationnel, les seniors ouvrant leur maison à des étudiants ou des jeunes actifs

La réhabilitation d’un ancien bâtiment industriel est également prévue. Une salle y permettra aux seniors de se rencontrer autour de jeux, en particulier d’un billard « déjà acheté ». Il pourrait aussi permettre l’installation de divers professionnels : commerçants, médical et paramédical, coiffeur, … pour des services de proximité. La «grande place de village » offrira de la verdure, des bancs, des jets d’eau, et même un boulodrome.


Notez cet article :  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Rédactrice : Jeanne

Après avoir travaillé 20 ans dans le secteur médico-social, Jeanne a rejoint l'équipe de Logement- seniors en 2015. Experte sur le domaine de la santé des seniors et du bien vieillir, elle rédige chaque semaine des dossiers et des actualités destinés à informer les personnes âgées et leurs proches.

> Voir tous les articles de Jeanne
Vous recherchez une résidence seniors ? Nous référençons plus de 3000 résidences en France et en Belgique.