Comment inciter les jeunes médecins à s’installer dans les campagnes ?

mis en ligne le 06/02/2013 par Michele

Comment inciter les jeunes médecins à s’installer dans les campagnes ?

A la fin de leurs études, rares sont les médecins qui souhaitent s’installer dans les campagnes, la grande majorité d’entre eux, veulent s’installer en ville ou au soleil, et non dans une petite commune.

La France note donc une véritable désertification médicale sur certaines zones de notre territoire. C’est pourquoi, la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, souhaite mettre en place une liste de mesures encourageant les jeunes médecins à s’établir dans ces déserts médicaux.

Cette liste se compose de 12 points qui s’inscrivent dans la « stratégie nationale de Santé », de la manière suivante : 

- 100% des étudiants en médecine générale feront un stage en cabinet libéral.

- 1 500 bourses d'engagement de service public seront versées chaque année aux étudiants d'ici 2017 contre 1 200 actuellement. Les bénéficiaires doivent exercer dans les territoires défavorisés pendant autant d'années qu'ils ont perçu l'allocation.

- Un revenu garanti dès 2013 et pour deux ans pour 200 « praticiens territoriaux de médecine générale » qui iront s'installer dans des communes éloignées ou des quartiers défavorisés.

- Un « référent-installation » informera les jeunes diplômés sur les avantages auxquels ils ont droit, dans chaque agence régionale de santé.

- Pour favoriser le travail en groupe, plébiscité par la nouvelle génération, des forfaits seront accordés aux maisons de santé pluridisciplinaires (MSP).

- Des chefs de clinique hospitaliers viendront former des internes en MSP.

- Premières expérimentations de télémédecine, en commençant par la dermatologie.

- Accélération des transferts de compétences, d'abord en ophtalmologie.

- Accès aux soins d'urgence garantis en moins de 30 minutes d'ici 2015.

- Des praticiens hospitaliers, principalement des spécialistes, pourront venir travailler à temps partiel dans des structures libérales sans perdre pour autant leur statut de salarié.

- Adapter les hôpitaux de proximité.

- Conforter les centres de santé.

Notez cet article :  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Rédactrice : Michele

Agée de 54 ans, Michèle est responsable de la rédaction des actualités et dossiers sur le thème de l'immobilier et de l'hébergement pour seniors. Après avoir travaillé 10 ans au sein d'une maison de retraite, Michèle souhaite, à travers ses écrits, informer et guider les seniors vers une solution adaptée à leur profil et à leurs besoins.

> Voir tous les articles de Michele
Vous recherchez une maison de retraite ? Nous référençons plus de 8000 résidences retraite médicalisées sur toute la France.

Ces articles vous intéresserons