Coronavirus : les EHPAD directement impactés

mis en ligne le 13/03/2020 par Jeanne

Coronavirus : les EHPAD directement impactés

L’Elysée à pris la parole le 6 mars dernier concernant les mesures à respectées dans les EHPAD, face au coronavirus, l’épidémie qui touche actuellement la France (et de nombreux pays).

Les personnes âgées se trouvant dans les EHPAD sont les plus vulnérables face au virus, mais aussi, face à la propagation dans un milieu confiné. Emmanuel Macron a invité les Français « à limiter au maximum les visites » dans ces établissements.

Des mesures mises en place

Les EHPAD ont reçus plusieurs consignes à respectées pour éviter l’apparition du virus, ou, dans certains établissements déjà touchés d’éviter la propagation à d’autres résidents.

Toutes les animations en groupe sont arrêtées, ce qui inclus les sorties, les activités de jeux etc. Les visites sont limitées, les proches ne pouvant pas se rendre dans les établissements, les nouvelles doivent se prendre par téléphone ou mail. Certains établissements ont décidé de ne plus autoriser les visites pour une durée indéterminée, quand d’autres établissements autorisent les visites les consignes sont claires pas de contact, les proches doivent être à distance, pas de câlin et d’embrassade. L’Ehpad Korian "Le Bourgenay" situé aux Sables d’Olonne en Vendée a choisi de restreindre les heures de visite, l'après-midi de 14h à 18h. Cette limitation d'horaire s'applique à tous les établissements du groupe Korian.

Les établissements doivent avoir transmis aux familles un courrier expliquant les démarches à suivre pour les prochaines semaines à venir.

Castaner autorise la procuration de vote dans les EHPAD

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a exprimé ce mercredi 11 mars le vote par procuration simplifiée dans les EHPAD. Les directeurs d’Ehpad pourront établir des procurations pour le premier tour des élections municipales qui a lieu ce dimanche. Les personnes âgées étant les plus nombreuses à voter le gouvernement craint un taux d’abstention trop élevé en raison de l’épidémie et favorise ainsi la procuration pour les seniors ne pouvant pas se rendre au bulletin de vote.

Cette autorisation pose cependant des questions et ne plait pas aux juristes qui doute de la sincérité du scrutin. L’Association de défense des libertés constitutionnelles qui s’oppose à cette décision a déposé un recours en référé devant le Conseil d’Etat.

Les personnes âgées doublement punis ?

En raison des restrictions dans les EHPAD, les personnes âgées se sentent démunis et laissées, comme punis par ces décisions qui leur sont imposées. Le reste de l’année les personnes âgées ne peuvent déjà pas bénéficier de la présence de leur proche compte tenu de leur état de santé, ces restrictions sanitaires sont de plus en plus mal vécu par les résidents et leurs proches. 

Notez cet article :  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
1 votes
Rédactrice : Jeanne

Après avoir travaillé 20 ans dans le secteur médico-social, Jeanne a rejoint l'équipe de Logement- seniors en 2015. Experte sur le domaine de la santé des seniors et du bien vieillir, elle rédige chaque semaine des dossiers et des actualités destinés à informer les personnes âgées et leurs proches.

> Voir tous les articles de Jeanne
Vous recherchez une maison de retraite ? Nous référençons plus de 8000 résidences retraite médicalisées sur toute la France.

Ces articles vous intéresserons