Jardin et mémoire pour les seniors : un travail d'équipe

mis en ligne le 12/04/2016 par Michele

Jardin et mémoire pour les seniors : un travail d'équipe

En France, plus de 800 000 personnes souffrent de la maladie d’Alzheimer. Une affection terrible lorsque l’on sait qu’elle est incurable. Que faire lorsque vos proches en sont atteints ? Comment gérer le fait de devenir étranger aux yeux de l’une des personnes qui comptent le plus dans votre vie ? De nombreuses maisons de retraites intègrent déjà des programmes de jardinage et de thérapie reconstructrice par la nature. Quels en sont les bienfaits pour les personnes âgées ? 

Une bulle de douceur

Les plantes sont pour l’être humain un bon moyen de se ressourcer. Les senteurs, les couleurs d’un jardin apportent un réel bien être à tous. Permettre aux personnes âgées d’y avoir accès et de venir se promener dans des jardins est un premier point positif pour des malades angoissés qui développent Alzheimer. Cultiver un jardin, c’est aussi devoir se souvenir de s’en occuper, penser aux soins de chaque plante. Manipuler des outils légers donne des responsabilités qui sont généralement ôtées aux malades en perte de mémoire. Prenez le temps de vous renseigner sur les différentes solutions de résidences seniors ou de maisons de retraites qui pratiquent la thérapie par le jardin.

Cultiver la mémoire

Dans une EHPAD en Haute-Vienne, à Rochechouart, le personnel de recherche de la maladie d’Alzheimer a décidé de mettre les 5 sens en éveil pour travailler la mémoire de ses pensionnaires. Dans d’autres EHPAD, destinés à des affections différentes, le projet est déjà lancé depuis quelques temps. A Rochechouart, la végétation est en train de naître et le projet joue le rôle de la petite madeleine de Proust. Chaque sens est alors mis à contribution. L’odorat est bien sûr très présent avec les plantes aromatiques et les fleurs odorantes. La vue est mobilisée grâce à la large palette de couleurs qui évolue au cours des différentes saisons. L’ouïe se présente à travers le calme de la nature. Le bruissement du vent dans les allées, le craquement des pas dans la terre. De même, le toucher présente la sensualité d’une terre sèche ou humide, d’un feuillage soyeux ou rugueux. Enfin, le goût est l’accomplissement du jardin potager. Lorsque les pensionnaires ont le plaisir de goûter à leur réalisation, c’est l’explosion des saveurs. Un bon moyen de remettre en route un système de mémoire basique.



Notez cet article :  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Rédactrice : Michele

Agée de 54 ans, Michèle est responsable de la rédaction des actualités et dossiers sur le thème de l'immobilier et de l'hébergement pour seniors. Après avoir travaillé 10 ans au sein d'une maison de retraite, Michèle souhaite, à travers ses écrits, informer et guider les seniors vers une solution adaptée à leur profil et à leurs besoins.

> Voir tous les articles de Michele
Vous recherchez une maison de retraite ? Nous référençons plus de 8000 résidences retraite médicalisées sur toute la France.

Ces articles vous intéresserons