Demande urgente


Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com

    A l'envoi, vous acceptez les conditions d'utilisation

    Top articles


    Démence vasculaire - Troubles neurologiques : définition et symptômes


    Démence vasculaire - Troubles neurologiques : définition et symptômes

    a -A +


    Parmi les troubles du cerveau les plus fréquents : la démence vasculaire

    La démence vasculaire touche principalement les personnes âgées. C’est la deuxième cause de démence la plus fréquence chez la personne âgée.

    Définition de démence vasculaire

    La démence vasculaire est tout simplement la rupture de tous petits vaisseaux dans le cerveau. La rupture du vaisseau sanguin engendre par la suite la rupture d'une multitude d'autres vaisseaux par la suite. Sont ensuite atteint : la mémoire, l'attention, le jugement, etc. La démence vasculaire est un phénomène en majorité diagnostiqué chez les personnes âgées car cela fait longtemps pour elles que les petits vaisseaux se rompent peu à peu.

    La démence vasculaire va entraîner un déclin progressif et lent des fonctions cognitives.

    Les facteurs de risque de la démence vasculaire

    Parmi les facteurs de risque :

    • Le diabète : Les diabétiques sont les personnes les plus à risque et les plus exposées, le diabète constituant un risque d’AVC et multipliant par 2 le risque d’apparition de démence vasculaire
    • L’obésité : à savoir : pour un kilogramme supplémentaire, le corps fabrique jusqu'à 1 km de veine artérielle en plus. Les personnes souffrantes aussi de haute pression sont fortement exposées car cela accélère considérablement les ruptures.
    • L’hypertension artérielle
    • Les antécédents d’AVC
    • L’athérosclérose
    • La fibrillation auriculaire, qui est un type de fréquence cardiaque irrégulier, peut augmenter le risque d’AVC
    • Le tabagisme, l'alcool en excès et le stress décuplent aussi les risques de démence vasculaire.
    L’hypertension, le diabète, l’athérosclérose endommagent le vaisseau sanguin. A noter que la démence vasculaire peut s’anticiper en corrigeant des éléments facteurs de risque d’AVC.

    Comment se manifeste la démence vasculaire : le diagnostic

    Le diagnostic de la démence vasculaire se fait principalement par examen clinique (qui permettra de détecter efficacement la démence) et imagerie par résonance magnétique. Le processus de diagnostic de la démence vasculaire se fait comme pour les autres types de démence. Une fois tous les examens faits, le corps médical effectue une investigation poussée et structurée afin de mieux comprendre le cas. Enfin, des tests d'état mental peuvent aussi être nécessaires au diagnostic de la démence vasculaire.

    En plus de l’imagerie par résonance, le diagnostic de la démence vasculaire inclut :

    • Des questions auprès de la personne concernée et son entourage afin d’identifier les symptômes
    • Les résultats des examens physiques
    • Le test de l’état mental

    La démence vasculaire est suspectée lorsque le diagnostic de démence est posé et que la personne peut présenter des facteurs de risque ou des symptômes d’AVC. Des examens à la recherche d’un risque d’AVC vont être fait pour appuyer le diagnostic.

    Les symptômes de la démence vasculaire 

    Il est important de souligner que la démence vasculaire progresse par paliers. Aussi, il s'agit ici d'une démence dont l'aggravation peut être très soudaine. En d'autres termes, le patient peut aller en s'améliorant et effectuer de suite une rechute. Voici divers symptômes de la démence vasculaire :

    • Perte de la mémoire
    • Difficulté à réaliser des tâches de la vie quotidienne, ou encore à réaliser des actions
    • Ralentissement conséquent de la pensée
    • Altération certaine du jugement
    • Réflexion lente
    • Dépression soudaine et accrue
    • Difficulté à parler
    • Perte de la coordination
    • Difficulté à contrôler la fonction de la vessie

    Les symptômes de la démence vasculaire sont très nombreux et très variables, en somme tout varie d'un cas à un autre. Dès la détection des symptômes, il est important d'effectuer un diagnostic et d’entreprendre les soins adaptés.

    La démence vasculaire et les maladies superposées

    Certains éléments peuvent se superposer à la démence vasculaire :

    • La démence par infarctus multiples : dans ce cas, la démence est la suite de plusieurs AVC
    • Syndrome lacunaise : l’AVC est dû à des caillots dans les petits vaisseaux
    • Démence de Binswanger : blocage de petits vaisseaux sanguins chez les personnes concernées par une hypertension sévère et un trouble des vaisseaux sanguins
    • Démence par infarctus stratégique unique : cela concerne une zone du parenchyme cérébrale détruite

    Il se peut que la démence vasculaire se produise avec la maladie d’Alzheimer, on parle de démence mixte. La maladie d’Alzheimer serait à l’origine de 60% des cas.

    Le traitement de la démence vasculaire

    Il est important de s’assurer de la sécurité et de l’aide apportée à la personne atteinte de démence vasculaire en plus de prendre en charge les pathologies qui augmentent les risques.

    Un environnement structuré, lumineux, une routine quotidienne, des activités régulières.

    Il n’existe pas de traitement médicamenteux spécifique mais médicaments peuvent être utilisés pour améliorer le quotidien et la qualité de vie.

    Notez cet article :
    (0 vote)


    Ces articles vous interesseront

    Se faire rappeler