Plan Epargne Retraite Populaire ou PERP

mis en ligne le 23/01/2013 par Michele

Plan Epargne Retraite Populaire ou PERP

Le Plan Epargne Retraite Populaire est un contrat d’assurance, souscrit de manière individuelle, facultative et accessible à tous. En effet, le PERP est un produit d’épargne à long terme qui permet de percevoir à l’âge de la retraite un revenu régulier supplémentaire, grâce au dépôt de versements tout
au long de la vie active. Les sommes ainsi épargnées sont bloquées jusqu’au départ à la retraite, et sont par la suite restituées sous forme de rente viagère ou de capital à hauteur de 20% du montant du plan
épargne
.

Comme nousl’avons précisé précédemment, le PERP s’adresse à tous, mais notamment aux personnes en activité et n’implique aucune limite d’âge.

Ce type de plan d’épargne s’apparente à un contrat d’assurance-vie et présente dès lors trois types de contrats possibles :

  · La constitution d’une épargne convertie en unités ou points de   rente ;

  · L’acquisition d’une rente viagère différée ;

  · La constitution d’un capital converti en rente viagère.


Dans le cas d’un Plan Epargne Retraite Populaire, l’avantage fiscal a lieu en amont : les cotisations sont fiscalement déductibles du revenu imposable dans la limite de 10% des revenus. Cette déduction d’impôt se fait dans la limite de 8 fois le plafond annuel de la Sécurité Sociale de l’année précédente. Alors qu’une fois les sommes débloquées, ces dernières sont soumises à l’impôt sur le revenu.

Afin de souscrire à un PERP, il est nécessaire de s’adresser à une institution de prévoyance, une mutuelle ou une compagnie d’assurances.

 

Fonctionnement du PERP 

Les versements effectués sur ce plan d’épargne retraite peuvent être programmés ou libres.

Le gestionnaire du PERP quel qu’il soit, doit tenir informé le souscripteur de l’évolution de son plan, des frais liés à sa gestion, et lui communiquer une estimation de la rente viagère à laquelle le futur bénéficiaire
devra s’attendre.

Un déblocage anticipé de votre épargne est possible dans les situations suivantes :  

  · L’invalidité de l’épargnant, de son conjoint, de son partenaire pacsé ou de   ses enfants ;

  · Le décès du conjoint ou du partenaire pacsé ;

  · L’expiration des droits à l’assurance chômage de l’épargnant ;

  · L’affectation des sommes épargnées à l’acquisition d’une résidence   principale ;

  · Le surendettement du futur bénéficiaire.

Enfin, pour garantir la sécurité financière de vos proches, en cas de décès du bénéficiaire avant ou après la liquidation des droits à la retraite, la rente acquise peut être reversée sous forme de rente viagère au conjoint survivant, ou à tout autre bénéficiaire expressément désigné dans le plan ou encore sous forme de rente d’éducation pour les enfants mineurs.



Notez cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Profile Michele
Rédactrice : Michele

Agée de 54 ans, Michèle est responsable de la rédaction des actualités et dossiers sur le thème de l'immobilier et de l'hébergement pour seniors. Après avoir travaillé 10 ans au sein d'une maison de retraite, Michèle souhaite, à travers ses écrits, informer et guider les seniors vers une solution adaptée à leur profil et à leurs besoins.

> Voir tous les articles de Michele
Vous recherchez une maison de retraite ? Nous référençons plus de 8000 résidences retraite médicalisées sur toute la France.