Logement-seniors.com
Espace professionnel Recherche rapide
Menu
Maison de retraite Résidence seniors Investissement Habitat partagé Hébergement familial Maintien à domicile Dossiers
Retour aux résultats

La rénovation énergétique en EHPAD : projets, actions et financement

mis en ligne le 1 mars 2024 parMichele
La rénovation énergétique en EHPAD : projets, actions et financement

 

Les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et les résidences seniors jouent un rôle crucial dans le bien-être et le confort des personnes âgées. Cependant, ces établissements sont souvent confrontés à des défis en matière de consommation et d'efficacité énergétique. Dans ce contexte, les décrets tertiaire et BACS (Bâtiments à consommation d'énergie quasi-nulle) deviennent des instruments incontournables pour promouvoir la rénovation énergétique et réduire l'empreinte carbone de ces structures.

 

Contexte et enjeux de la rénovation énergétique en EHPAD

 

Les EHPAD et résidences seniors, en raison de leurs besoins spécifiques en termes de confort thermique, d'éclairage et de sécurité, ont historiquement des consommations énergétiques importantes. Ces établissements sont généralement confrontés à des défis financiers qui limitent leurs capacités à entreprendre des travaux de rénovation énergétique. De plus, les infrastructures souvent anciennes rendent la modernisation énergétique plus complexe et coûteuse.

Dans ce contexte, les décrets tertiaire et BACS émergent comme des mesures réglementaires visant à inciter les acteurs du secteur à réduire leur empreinte environnementale et à améliorer leur performance énergétique. Le décret tertiaire oblige les propriétaires d'établissements tertiaires, y compris les EHPAD et résidences seniors, à réduire leur consommation énergétique d'ici à 2030, tandis que le décret BACS vise à encourager la construction de bâtiments à énergie positive.

 

Comment améliorer le confort des résidents à travers la transition énergétique ?

 

Améliorer le confort des résidents à travers la transition énergétique est un objectif crucial pour les établissements tels que les EHPAD et résidences seniors. La transition énergétique vise à réduire la consommation d'énergie et les émissions de gaz à effet de serre tout en assurant un environnement confortable et sain pour les résidents. Voici quelques actions et projets permettant d'atteindre cet objectif :

 

Isolation thermique :

Une bonne isolation thermique des bâtiments est essentielle pour maintenir une température agréable à l'intérieur, été comme hiver. Une isolation efficace réduit les pertes de chaleur en hiver et limite les surchauffes en été, offrant ainsi un environnement intérieur plus stable et confortable pour les personnes âgées.

 

Systèmes de chauffage et de climatisation efficaces :

Des systèmes de chauffage et de climatisation performants et bien entretenus sont indispensables pour garantir un confort thermique optimal. Les établissements peuvent opter pour des systèmes modernes, tels que les pompes à chaleur, les chaudières à haute efficacité, ou encore les systèmes de chauffage et de refroidissement par géothermie, qui offrent un confort thermique tout en réduisant la consommation énergétique.

 

Éclairage naturel et artificiel adapté :

Un bon éclairage est essentiel pour le bien-être des résidents. Les établissements peuvent maximiser l'utilisation de la lumière naturelle en favorisant la conception de bâtiments avec de grandes fenêtres et des espaces ouverts. De plus, l'utilisation de systèmes d'éclairage artificiel efficaces et bien répartis contribue à créer une atmosphère agréable et confortable à l'intérieur.

 

Qualité de l'air intérieur :

La qualité de l'air intérieur est un facteur déterminant du confort et de la santé des résidents. Les établissements doivent veiller à maintenir une bonne qualité de l'air en assurant une ventilation adéquate et en évitant la présence de polluants intérieurs tels que les moisissures, les COV (composés organiques volatils) et les allergènes.

 

Accessibilité et sécurité :

Une transition énergétique réussie doit également prendre en compte l'accessibilité et la sécurité des résidents. Cela inclut l'installation d'équipements tels que des rampes d'accès, des ascenseurs, des systèmes d'alarme incendie et des dispositifs de sécurité, qui contribuent à créer un environnement sûr et adapté aux besoins des personnes âgées.

Il est important d'impliquer les résidents dans la transition énergétique en les sensibilisant aux enjeux environnementaux et en les encourageant à adopter des comportements éco-responsables. Des initiatives telles que des ateliers de sensibilisation, des programmes de formation et des activités participatives peuvent contribuer à promouvoir une culture du développement durable au sein de l'établissement.

 

Comment les Primes CEE peuvent garantir aux EHPAD des économies d'énergie ?

 

Les primes CEE (Certificats d'Économies d'Énergie) peuvent jouer un rôle essentiel dans la réalisation d'économies d'énergie pour les EHPAD (Établissements d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) de plusieurs manières :

 

Financement des travaux de rénovation énergétique :

Les primes CEE peuvent être utilisées pour financer une partie, voire la totalité, des travaux de rénovation énergétique dans les EHPAD. Ces travaux peuvent inclure l'isolation thermique, le remplacement des systèmes de chauffage et de climatisation par des modèles plus efficaces, l'installation de panneaux solaires, l'amélioration de l'éclairage, etc. En bénéficiant de ces primes, les EHPAD peuvent réduire les coûts initiaux des travaux, ce qui les rend plus accessibles et attrayants.

 

Incitation à l'adoption de technologies énergétiques efficaces :

Les primes CEE encouragent les EHPAD à opter pour des technologies énergétiques plus efficaces et durables. En offrant des incitations financières pour l'installation de systèmes de chauffage, de climatisation, d'éclairage et d'autres équipements plus économes en énergie, les primes CEE encouragent les établissements à moderniser leurs infrastructures et à réduire leur consommation énergétique globale.

 

Réduction des coûts d'exploitation :

En réalisant des travaux de rénovation énergétique grâce aux primes CEE, les EHPAD peuvent réduire leurs coûts d'exploitation à long terme. Les équipements plus efficaces permettent de diminuer la consommation d'énergie, ce qui se traduit par des factures énergétiques moins élevées. Les économies ainsi réalisées peuvent être réinvesties dans d'autres aspects du fonctionnement de l'établissement, tels que l'amélioration des soins aux résidents ou le développement de programmes de bien-être.

 

Contribution à la transition énergétique :

En encourageant la réduction de la consommation d'énergie et des émissions de gaz à effet de serre, les primes CEE contribuent à la transition énergétique à l'échelle nationale. En soutenant les EHPAD dans leurs efforts de rénovation énergétique, les primes CEE participent à la construction d'un parc immobilier plus durable et respectueux de l'environnement.

 

L'accompagnement et le financement de la rénovation énergétique des logements seniors 

 

Avant d'entreprendre des travaux de rénovation énergétique, il est essentiel de réaliser des diagnostics énergétiques approfondis. Ces évaluations permettent d'identifier les sources de pertes énergétiques et de déterminer les améliorations nécessaires. Des experts peuvent ainsi être sollicités pour réaliser ces diagnostics.

 

Un accompagnement technique peut également inclure des conseils en transition énergétique. Des professionnels peuvent aider à concevoir des solutions adaptées aux besoins spécifiques des logements seniors, en tenant compte de la santé et du bien-être des résidents.

 

Plusieurs programmes de subventions publiques visent à encourager la rénovation énergétique. Les logements seniors peuvent bénéficier de ces subventions, souvent octroyées par les autorités locales, régionales ou nationales. Ces aides financières peuvent couvrir une partie importante des coûts des travaux.

 

Certains pays proposent également des crédits d'impôt pour les dépenses liées à la rénovation énergétique. Les logements seniors peuvent ainsi bénéficier d'une réduction d'impôt en fonction des investissements réalisés pour améliorer l'efficacité énergétique de leur habitat.

 

Pour finir, les établissements pour seniors peuvent établir des partenariats avec des entreprises du secteur privé spécialisées dans la rénovation énergétique. Ces partenariats peuvent faciliter l'accès à des solutions clés en main et à des financements adaptés.

Note de l'article (0 note)

Cet article vous a-t-il été utile ?

N'hésitez pas à laisser votre note si cet article vous plaît.

Ces articles vous intéresseront

Voici une sélection d’articles qui sont susceptibles de vous intéresser.

Articles les + lus

Découvrez nos articles les plus consultés sur le thème des EHPAD .

La perte d'équilibre chez les seniors : causes et traitement

La perte d'équilibre chez les seniors : causes et traitement

  La perte d’équilibre est courante chez les personnes âgées. Dans certains cas, elle se traduit...

Lire la suite
Montant et calcul de l’apa pour les seniors en ehpad

Montant et calcul de l’apa pour les seniors en ehpad

    L’APA, Allocation Personnalisée d’Autonomie, est une allocation versée par le Conseil...

Lire la suite
Rhumatisme inflammatoire : symptômes et traitements

Rhumatisme inflammatoire : symptômes et traitements

  Le rhumatisme inflammatoire, ou douleurs rhumatismales : définition Souvent difficile à diagnostiquer, le...

Lire la suite