La Journée mondiale des mobilités et de l’accessibilité

mis en ligne le 29/04/2019 par Michele

La Journée mondiale des mobilités et de l’accessibilité

Aujourd’hui, le 30 avril 2018, c’est la journée mondiale des mobilités et de l’accessibilité. Cette journée a pour objectif d’informer le grand public et de rendre les espaces publics accessibles à tous. Lancée en 2011, cette journée mondiale a lieu chaque année le 30 avril. Un thème différent est proposé chaque année.

Le handicap en France

En France, selon les données de l’INSEE, 12 millions de Français sont en situation de handicap et 80% d’entre eux ont un handicap invisible. Mais ce chiffre est plus important si nous y ajoutons les personnes handicapées ayant déclaré avoir un problème de santé depuis 6 mois minimum et ayant des difficultés dans les gestes et activités du quotidien. Ils sont plus de 9 millions dans ce cas. En France, près de 730 000 personnes cumulent 3 formes de handicap soit :

  • Handicap ressenti
  • Limitation fonctionnelle
  • Reconnaissance administrative

On estime qu’environ 10% de la population mondiale est touchée par des problèmes de mobilité. Selon le parlement, la définition d’une personne à mobilité réduite est la suivante : "Toutes les personnes ayant des difficultés pour se déplacer, telles que, par exemple, les personnes handicapées (y compris les personnes souffrant de handicaps sensoriels et intellectuels et les passagers en fauteuil roulant), les personnes handicapées des membres, les personnes de petite taille, les personnes transportant des bagages lourds, les personnes âgées, les femmes enceintes, les personnes ayant un caddie et les parents avec enfants (y compris enfants en poussette)."

La journée mondiale des mobilités et de l’accessibilité

Cette journée a été mise en place afin de faire évoluer les mentalités et le regard du public face aux difficultés rencontrées quotidiennement par les personnes en situation de handicap, qu’il soit moteur, physique ou cognitif. Mais les problèmes d’accessibilité touchent aussi toutes les personnes précisées ci-dessus.

En 2015, la journée mondiale des mobilités et de l’accessibilité à permis la mise en place d’une nouvelle loi sur la conformité des établissements publics. Grâce aux actions de cette journée, de nombreux équipements comme les ascenseurs, les rampes d’accès ou encore les passages piétons ont été repensé pour être adapté aux personnes à mobilité réduite. Aussi appelé Loi pour l’égalité des droits et des chances, la loi du 11 février 2005, affirme que tous les ERP (établissement recevant du public) doivent être accessibles aux personnes en situation de handicap. En plus de rendre les lieux physiques accessibles, les prestations fournies doivent elles aussi être adaptées , comme le site internet ou le système d’achat. En cas de non-respect des obligations d’accessibilité, les ERP risquent une fermeture de l’établissement, des sanctions pénales ainsi qu’une amende de 45 000 euros.

Encore aujourd’hui, l’accessibilité des espaces publics est loin d’être optimum. Cette journée fait aussi écho aux différentes manifestations de 2018/2019 sur l’accessibilité des transports publics comme celle de septembre 2018 à Paris pour l’accessibilité du métro parisien. Le constat est alarmant, sur 303 stations du métro parisien, 9 seulement sont équipées pour les personnes handicapées. Toutes ces stations sont sur la ligne 14, cela représente 3% du réseau. 

Notez cet article :  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
1 votes
Profile Michele
Rédactrice : Michele

Agée de 54 ans, Michèle est responsable de la rédaction des actualités et dossiers sur le thème de l'immobilier et de l'hébergement pour seniors. Après avoir travaillé 10 ans au sein d'une maison de retraite, Michèle souhaite, à travers ses écrits, informer et guider les seniors vers une solution adaptée à leur profil et à leurs besoins.

> Voir tous les articles de Michele
Besoin d'une aide à domicile ? Nous référençons plus de 3000 agences de services à domicile.

Ces articles vous intéresserons