Demande urgente


Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com

    A l'envoi, vous acceptez les conditions d'utilisation

    Top articles


    Comment lutter contre l'isolement des personnes âgées?


    Comment lutter contre l'isolement des personnes âgées?

    a -A +


    3ème pays d’Europe le plus touché par la problématique liée à l’isolement, la France compte 5 millions de personnes âgées de plus de 75 ans isolées.

    Plusieurs facteurs favorisent l’isolement. Il est important de réagir face à cette situation.

    Bien qu’il ne s’agisse pas d’une maladie comme la maladie d’Alzheimer, la démence à Corps de Lewy, l’isolement et la solitude sont des souffrances qui tuent chaque année en France.

    L’isolement de la personne âgée : Les facteurs de risque

    Il a été constaté que l’isolement des personnes âgées est malheureusement en augmentation croissante, tout particulièrement durant l’été.

    L’isolement fait souvent suite à un événement bouleversant le quotidien de la personne âgée concernée :

    • 58% des personnes âgées se retrouvent isolées suite au décès de leur conjoint(e)
    • 43% du fait du vieillissement. Ce vieillissement concerne la personne âgée mais également ses amis, ce qui conduit à de moins en moins de déplacement pour se voir et partager des moments, des déménagements dans d’autres régions. Il faut aussi faire face aux hospitalisations plus fréquentes dans cette tranche d’âge.
    • 42% des personnes âgées isolées le sont suite à une séparation.
    • Pour 26% l’isolement serait lié à un éloignement géographique de la famille. Selon les études, 41% des personnes âgées ne seraient plus en contact avec leurs enfants.
    • Pour 7% des personnes âgées, l’isolement a lieu au moment de la retraite : la personne âgée perd ses habitudes de vie, son quotidien avec ses collègues.

    D’autres facteurs favorisent l’isolement des personnes âgées :

    • Les difficultés à se déplacer voire la perte d’autonomie. Se déplacer permet de rencontrer d’autres personnes et d’échanger : les commerçants, les voisins, les amis du quartier
    • Les troubles de vue, les problèmes liés à l’audition ou encore si la personne âgée souffre d’incontinence
    • Le faible niveau de ressources puisque le montant de la retraite nécessite de modifier son mode de vie habituel. Le loisir est l’une des premières choses à laquelle renoncera la personne âgée.
    • L’incompréhension et le manque d’écoute

    Ces facteurs entraînent moins de contacts avec l’extérieur, moins de sorties, conduisant dans certains cas à une dépression de la personne âgée.

    L’isolement s’accompagne d’un sentiment de solitude poussant parfois la personne âgée à ne plus solliciter l’aide de sa famille ou de ses proches bien qu’elle soit dans le besoin.

    L’isolement et ses conséquences sur la personne âgée

    Les conséquences de l’isolement chez la personne âgée sont physiques et psychiques. L’isolement peut conduire au décès : 28% des suicides en France concernent des personnes âgées.

    La personne âgée se rend compte du temps passé, la monotonie. L’isolement est aussi la conséquence d’un repli sur soi, de l’ennui.

    L’isolement peut conduire à :

    • Une altération cognitive chez la personne âgée
    • Une malnutrition
    • Des maladies cardiovasculaires
    • Des migaines
    • Le diabète
    • Une mauvaise qualité de sommeil

    Lutter contre l’isolement des personnes âgées 

    Différentes solutions peuvent être prises pour lutter contre l’isolement des personnes âgées.

    Le choix du domicile

    Il est important de favoriser les conditions de vie de la personne âgée : son lieu d’habitation, afin qu’elle puisse être entourée de ses proches le plus souvent possible et accéder aux commodités dont elle a besoin (professionnels de santé, commerces…).

    Le choix du logement est un critère important contre l’isolement puisqu’il contribue au maintien du lien social.

    La personne âgée peut aussi vivre en famille d’accueil ou décider d’habiter en residence senior.. Alternative entre le domicile et l’EHPAD, la résidence senior permet aux seniors autonomes de conserver leur indépendance tout en créant de nouveaux liens sociaux.

    L’EHPAD, qui accueille et héberge la personne âgée lorsque qu’elle ne peut plus rester à domicile, favorise la vie sociale des résidents par un programme d’animations et d’activités variées pendant lesquelles les résidents peuvent échanger et partager mais aussi lors des repas au restaurant.

    Que ce soit les maisons de retraite de Paris, de Marseille ou des autres villes de France, des initiatives sont prises en interne pour veiller au bien-être du résident.

    Le département du Nord a lancé Phosphor’âge : il s’agit d’une boîte à idées où les CCAS, les associations et les particuliers peuvent proposer des projets comme des mini-crèches au sein des EHPAD. L’objectif est de mettre en place les projets retenus avec les maisons de retraite du Nord. Un budget de 500 000 € a été alloué par le département. A noter que le Nord compte 47.2% de personnes âgées de plus de 80 ans seules contre 42.5% en France.

    Renforcer les liens sociaux de la personne âgée

    Il s’agit, par de petits gestes, d’éviter l’isolement ou tout sentiment de solitude de la personne âgée. Préserver le lien social avec la personne âgée peut se faire de différentes façons :

    • Appeler régulièrement de la personne âgée ou passer lui rendre visite
    • Partager son quotidien : promenade, activités, repas, aider dans les tâches quotidiennes (ménage, courses, repas)

    Une aide à domicile peut également être sollicitée afin d’accompagner et soulager la personne âgée dans son quotidien tout en lui offrant confort et une présence.

    La personne âgée peut faire intervenir une AVS qui lui tiendra compagnie, fera les courses en sa compagnie.

    Également, la personne âge peut prendre un animal de compagnie car ceci apporte du réconfort, la personne souffre moins de solitude.

    Les activités locales dédiées aux personnes âgées

    Il existe de nombreuses associations locales proposant des activités à destination des seniors.

    Les personnes âgées peuvent s’inscrire dans les clubs et profiter des activités manuelles, culturelles ou de loisirs (danse, bricolage, bridge, expositions).

    Une tendance se développe également avec l’échange intergénérationnel qui consiste à mettre en relation des jeunes et des personnes âgées afin de leur faire découvrir les nouvelles technologies par exemple.

    Les visites de convivialité

    De nombreux réseaux de visites de convivialité ont été mis en place les CCAS ou les conseils départementaux. Des bénévoles se rendent au domicile de la personne âgée, une fois par semaine afin de partager des activités et lui tenir compagnie.

    La téléassistance

    La téléassistance permet de rompre l’isolement. Ce service n’est pas à négliger notamment si la personne âgée vit seule car ceci permet d’alerter les urgences en cas d’incident, de malaise. Les professionnels sont disponibles 24h/24, 7j/7.

    Notez cet article :
    (1 vote)


    Ces articles vous interesseront

    Se faire rappeler