Logement-seniors.com
Espace professionnel Recherche rapide
Menu
Maison de retraite Résidence seniors Investissement Habitat partagé Hébergement familial Maintien à domicile Dossiers
Retour aux résultats

La Maladie de Charcot : symptômes et traitements

mis en ligne le 23 février 2023 parJeanne
La Maladie de Charcot : symptômes et traitements

 

Qu'est-ce que la maladie de charcot ?

 

La maladie de Charcot, également appelée sclérose latérale amyotrophique (SLA), est une maladie neurodégénérative qui affecte les neurones moteurs, les cellules nerveuses responsables du contrôle des mouvements musculaires. La maladie de Charcot a été découverte pour la première fois en 1869 par le médecin français Jean-Martin Charcot, d'où son nom.

La maladie de Charcot entraîne une dégénérescence progressive des neurones moteurs dans le cerveau, la moelle épinière et le tronc cérébral, ce qui entraîne une paralysie progressive des muscles du corps.

 

Quels sont les symptômes de la maladie de Charcot ?

 

Les symptômes de la maladie de Charcot apparaissent généralement entre 50 et 70 ans, bien qu'ils puissent survenir plus tôt ou plus tard. Les symptômes de la maladie comprennent :

  • Une faiblesse musculaire progressive, qui commence généralement dans les membres supérieurs ou inférieurs, mais qui peut s'étendre à tout le corps
  • Des crampes musculaires, des fasciculations ou des spasmes
  • Une difficulté à parler, à avaler ou à respirer
  • Une fatigue musculaire, une difficulté à effectuer des tâches qui nécessitent une force musculaire
  • Une perte de poids et de l'appétit
  • Des troubles du sommeil et de l'humeur

 

Quelles sont les causes de la Maladie de Charcot ?

 

La majorité des cas de la maladie de Charcot ne sont pas héréditaires. On pense que des facteurs environnementaux, tels que l'exposition à des toxines ou à des virus, peuvent jouer un rôle dans le développement de la maladie.

On a également observé que certaines personnes ayant un antécédent de traumatisme crânien ou de troubles auto-immuns ont un risque plus élevé de développer la maladie de Charcot.

En résumé, bien que les causes de la maladie de Charcot ne soient pas encore complètement comprises, on pense qu'il s'agit d'une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux qui contribuent au développement de la maladie.

 

Est-ce que la maladie de Charcot est-elle héréditaire ?

La majorité des cas de la maladie de Charcot sont sporadiques, ce qui signifie qu'ils surviennent sans antécédents familiaux apparents. Cependant, environ 5 à 10 % des cas sont considérés comme familiaux, c'est-à-dire qu'ils semblent être héréditaires.

Ainsi, la maladie est causée par des mutations génétiques spécifiques qui peuvent être transmises de génération en génération. Lorsqu'une mutation causative est identifiée dans une famille, les membres de la famille peuvent choisir de subir des tests génétiques pour déterminer s'ils portent la mutation.

Il est important de noter que même si une personne hérite d'une mutation associée, elle n'a pas nécessairement une garantie de développer la maladie ; cependant, son risque est considérablement augmenté.

 

Quels traitements pour soigner la maladie de Charcot ?

 

Actuellement, il n'existe aucun traitement curatif pour la maladie de Charcot, également appelée sclérose latérale amyotrophique (SLA). Cependant, il existe des traitements et des thérapies qui peuvent aider à soulager les symptômes de la maladie et à ralentir sa progression. Voici quelques exemples de traitements disponibles :

  • Médicaments : des médicaments peuvent être prescrits pour réduire la spasticité, soulager la douleur, traiter la dépression, améliorer la qualité du sommeil et réduire les symptômes de la salivation excessive.
  • Ventilation assistée : en cas de difficulté à respirer, une ventilation assistée peut être utilisée pour aider à fournir de l'oxygène au corps.
  • Kinésithérapie : la kinésithérapie peut aider à maintenir la force musculaire, à améliorer la mobilité et à réduire la spasticité (EHPAD)
  • Orthèses et aides techniques : des orthèses, des aides à la mobilité et d'autres dispositifs peuvent être utilisés pour aider à maintenir l'indépendance et la qualité de vie.
  • Thérapies alternatives : certaines personnes atteintes de la maladie de Charcot ont recours à des thérapies alternatives telles que l'acupuncture, la chiropraxie, la naturopathie, l'homéopathie, l'ostéopathie et la phytothérapie.

Il est important de souligner que ces traitements ne guérissent pas la maladie de Charcot, mais peuvent aider à soulager les symptômes et à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de la maladie.

 

Quelle est l'espérance de vie des personnes atteintes de la Maladie de Charcot ?

 

En général, les personnes atteintes de la maladie de Charcot vivent en moyenne entre deux et cinq ans après le diagnostic. Cependant, certains patients peuvent survivre pendant plusieurs années, voire plusieurs décennies, en fonction de la gravité de la maladie et de la rapidité de sa progression.

 

L'espérance de vie dépend également de plusieurs facteurs, notamment l'âge de début de la maladie, la rapidité de progression de la maladie, la sévérité des symptômes et la présence d'autres maladies. Les patients atteints de la maladie de Charcot peuvent également bénéficier d'une amélioration de leur qualité de vie grâce à des traitements et à des thérapies qui peuvent soulager les symptômes et ralentir la progression de la maladie.

 

Il est important de souligner que la maladie de Charcot est une maladie grave qui peut entraîner une invalidité totale et une espérance de vie réduite. Il est donc important pour les patients atteints de la maladie de Charcot de recevoir un soutien médical et émotionnel, ainsi que des soins palliatifs appropriés, pour les aider à gérer les symptômes de la maladie et à améliorer leur qualité de vie.

Combien existe t'il de cas de la maladie de Charcot en France ?

il est estimé qu'environ 6 000 à 8 000 personnes vivent avec la sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Charcot en France. Chaque année, environ 1 200 nouveaux cas sont diagnostiqués dans le pays.

Cependant, ces chiffres peuvent varier avec le temps et selon les sources. Pour obtenir les données les plus récentes sur la prévalence et l'incidence de la SLA en France, il serait préférable de consulter des organisations spécialisées, telles que l'Association française contre les myopathies (AFM-Téléthon) ou l'Association pour la recherche sur la sclérose latérale amyotrophique et autres maladies du motoneurone (ARSLA). Ces organisations peuvent fournir des statistiques à jour et des informations plus détaillées sur la maladie.

Note de l'article (16 notes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

N'hésitez pas à laisser votre note si cet article vous plaît.

Ces articles vous intéresseront

Voici une sélection d’articles qui sont susceptibles de vous intéresser.

Articles les + lus

Découvrez nos articles les plus consultés sur le thème des EHPAD .

La perte d'équilibre chez les seniors : causes et traitement

La perte d'équilibre chez les seniors : causes et traitement

  La perte d’équilibre est courante chez les personnes âgées. Dans certains cas, elle se traduit...

Lire la suite
Montant et calcul de l’apa pour les seniors en ehpad

Montant et calcul de l’apa pour les seniors en ehpad

    L’APA, Allocation Personnalisée d’Autonomie, est une allocation versée par le Conseil...

Lire la suite
Aides financières et subventions pour un hébergement en EHPAD

Aides financières et subventions pour un hébergement en EHPAD

Etant donné le coût important des frais de séjour en maison de retraite, des aides et allocations ont été...

Lire la suite