Demande urgente


Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com

    A l'envoi, vous acceptez les conditions d'utilisation

    Top articles


    Les risques de carences alimentaires chez les seniors


    Les risques de carences alimentaires chez les seniors

    a -A +


    Une carence se traduit par un déséquilibre des apports alimentaires ne répondant pas aux besoins nutritionnels d’une personne. Elle peut entraîner une sous-nutrition ou une malnutrition causant des troubles médicaux plus ou moins grave. Les seniors de plus de 65 ans ont souvent des carences nutritionnelles. Nous allons voir ici quelles sont ces carences et comment les éviter.

    Les raisons des risques de carence alimentaires

    Les besoins alimentaires des seniors de plus de 65 ans sont semblables aux besoins d’un adulte. Cependant un apport plus important en protéines, en minéraux et en calcium est recommandé. Cela permettra de compenser la fonte musculaire, donner de l’énergie, de lutter contre la déminéralisation osseuse et d’éviter les problèmes de transit.

    Le rapport des seniors à la nourriture peut changer et entraîner une dénutrition. Cela peut être dû à plusieurs facteurs comme :

    • Un isolement social
    • La prise de certains médicaments pouvant changer la perception du goût
    • Des problèmes de santé entraînant une perte d'autonomie 
    • Des problèmes dentaires

    De plus, les seniors sont plus sensibles de souffrir de déshydratation, ce qui peut aggraver la sous-nutrition ou la dénutrition.

    Pour reprendre du plaisir lors des repas, vous pouvez aller au marché, cuisiner, partager des repas avec votre famille ou des amis. Pensez aussi à diversifier votre nourriture. Il est aussi conseillé de rester actif et de faire un peu d’exercice physique pour éviter la fonte musculaire. 30 minutes de marche par jour suffisent.

    Les carences alimentaires les plus courantes chez les seniors

    Les carences les plus courantes chez les seniors de plus de 65 ans sont :

    • La vitamine D. Carence la plus courante, elle touche près de la moitié des seniors. La consommation de poissons gras, d’abats, d’œufs, de fromages ou de beurre peut diminuer et/ou supprimer cette carence. De plus, le corps produit lui-même de la vitamine D quand il est exposé au soleil.
    • La vitamine B12. Indispensable à la reproduction des cellules, on la trouve dans les produits d’origine animale. Pour les personnes suivant un régime végétalien, des produits d’origine végétale comme des céréales ou le lait de soja peuvent être enrichi en vitamine B12.
    • Le fer. Le fer se trouve dans les produits d’origine animal et les produits riches en vitamine C comme les épinards, les poivrons ou les agrumes
    • La vitamine B9 que l’on trouve dans les noix, les épinards, les haricots blancs, les choux de Bruxelles, le melon ou les brocolis.

    Un apport régulier de suppléments vitaminiques peut être utile à court terme mais ne remplacera jamais une alimentation saine.

    Les signes et conséquences d’une carences alimentaires

    Les signes dépendent de la carence mais les plus courants sont :

    • Une fatigue
    • Une faiblesse
    • Des problèmes respiratoires
    • Des troubles cardiaques
    • Une perte de cheveux
    • Un manque de concentration
    • Un sentiment de dépression

    Si le changement de régime et les compléments ne suffisent pas pour corriger la carence, un traitement par voie parentale (dans les muscles ou les veines) sera nécessaire. Si la carence est trop forte, le senior peut souffrir de séquelles ou de maladie grave (comme Alzheimer par exemple). La Haute Autorité de Santé recommande aux seniors d’effectuer un dépistage de dénutrition chaque année. 

    Notez cet article :


    Ces articles vous interesseront

    Se faire rappeler