Travail de nuit en EHPAD : nos conseils

mis en ligne le 04/09/2019 par Jeanne

Travail de nuit en EHPAD : nos conseils

Travailler en EHPAD, que ce soit en tant qu’aide-soignante, AMP ou ASH est différent de jour et nuit. Le travail de nuit, en plus de devoir faire face à la fatigue, demande une bonne condition physique et psychique. Voici quelques conseils pour une bonne organisation travail de nuit en EHPAD.

Travailler de nuit en EHPAD : l'exemple de l’aide-soignante

Une des caractéristiques majeures du travail de nuit qui convient de souligner : les effectifs sont réduits. C’est le cas du poste d’aide-soignante.

Une aide-soignante en EHPAD est amenée à travailler de nuit auprès des personnes âgées. De ce fait, le travail de nuit se fait à tour de rôle. Ceci ne concerne pas uniquement l’aide-soignant mais il en va de même pour une infirmière de nuit ou un ASH de nuit. Cela peut entrainer une certaine fatigue et un dérèglement du sommeil pour un poste de nuit en EHPAD. Afin de lutter face à toutes ces contraintes, voici nos conseils :

  • Bien s’organiser : lorsqu’une aide-soignante en EHPAD travaille de nuit, plusieurs tâches lui seront confiées : sécuriser l’établissement, distribuer les médicaments, aider la personne âgée à se coucher ou encore mettre en œuvre les protocoles d’urgence en cas de besoin. Afin de ne pas se perdre dans les tâches à réaliser, il est requis d’organiser directement avant la transmission avec l’équipe de jour. Ainsi, le travail de nuit EHPAD sera réalisé de manière optimale
  • Se reposer : bien que cela semble évident, il est important de bien se reposer pendant la journée qui précède le travail de nuit EHPAD. Pendant son service, l’aide-soignante de nuit doit être présent et pleinement conscient afin de garantir la sécurité des résidents et leur confort.  La vigilance et la surveillance de nuit requiert beaucoup plus de concentration.
  • S’organiser en équipe : le travail de nuit EHPAD ne se fait jamais seul. Habituellement, le nombre de personnes assignées au travail de nuit dépend du nombre de résidents et de la quantité de l’effectif. C’est pour cela que chaque membre de l’équipe doit apprendre à travailler de manière méthodique et efficace. Pour cela, il suffit d’organiser les tâches de manière à ne pas perdre trop de temps dans la réalisation des tâches mineures. Cela demande de la communication et une cohésion entre tous les membres de l’équipe de nuit en EHPAD.

Travailler de nuit en EHPAD : l’organisation des tâches

Lorsqu’un aide-soignant arrive à l’établissement pour réaliser son travail de nuit, il devra effectuer une transmission orale avec le service de jour. Il est donc possible que certaines tâches s’ajoutent à celles qu’il a déjà planifiées. Cela dépend de l’état de certains résidents ou encore de tâches qui n’ont pas pu être réalisées pendant la journée (rangement des médicaments, nettoyage et désinfection, entretien du linge…). Il est donc important de directement noter les différentes tâches supplémentaires afin de ne rien oublier. Afin de faciliter la tâche de l’aide-soignant, voici l’ordre des tâches qu’il doit suivre afin d’être le mieux organisé possible :

  • Sécuriser l’établissement : fermeture des portes, des fenêtres
  • Tâches prioritaires : quelques tours de l’établissement, distribution des médicaments, aide au coucher, prévention contre l’incontinence (contrôle des charges), continuité des soins
  • Tâches pour les protocoles d’urgence notamment concernant les tâches que l’aide-soignante ne peut réaliser et faire face à l’absence d’une infirmière de nuit
  • Tâches hôtelières et ménagères: nettoyage des parties communes, préparation du petit déjeuner…
  • Tour de la résidence : ne pas oublier de faire une ronde afin de veiller à ce que tout se passe bien dans toutes les chambres, et ce, à plusieurs reprises

Notez cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
3 votes
Rédactrice : Jeanne

Après avoir travaillé 20 ans dans le secteur médico-social, Jeanne a rejoint l'équipe de Logement- seniors en 2015. Experte sur le domaine de la santé des seniors et du bien vieillir, elle rédige chaque semaine des dossiers et des actualités destinés à informer les personnes âgées et leurs proches.

> Voir tous les articles de Jeanne