Logement-seniors.com
Logement-seniors.com
Espace professionnel Recherche rapide
Menu
EHPAD Résidence seniors Investissement Colocation Hébergement familial Service à domicile Dossiers
Retour aux résultats

Optez pour la téléassistance

mis en ligne le 11 avril 2018 parMichele
Optez pour la téléassistance

Les chutes représentent 80% des accidents de la vie courante au delà des 65 ans. On dénombre environ 400 000 chutes annuelles en France. Chaque année 12 000 personnes âgées décèdent suite à une chute. Un grand nombre d’entre elles se déroule dans le logement ou à proximité. Ainsi, rester plus de 3h au sol peut entrainer des conséquences plus graves et donc une période prolongée d’hospitalisation. Pour réduire les conséquences des chutes, il existe notamment des solutions de téléassistance.

Qu’est-ce-que la téléassistance ?

La téléassistance permet à une personne vivant seule de contacter facilement et rapidement un interlocuteur (proche, secours, plateau de téléassistance, dépanneur, vigile…).

On dénombre quatre types de téléassistance : téléassistance classique, téléassistance intelligente, téléassistance mobile et téléassistance médicalisée.

Quelles sont les solutions existantes ?

La téléassistance classique (ou traditionnelle) est la forme de téléassistance la plus répandue. Elle se présente sous forme d’un bouton pressoir soit en médaillon ou bracelet. Pour que ce produit soit efficace, le senior doit le porter en permanence. Pour déclencher une alerte, le senior doit appuyer sur le bouton. Suite à cela, les proches ou le plateau de téléassistance sont prévenus et peuvent intervenir ou envoyer directement les secours au domicile de la personne âgée.

Dans le cas de la téléassistance active (ou intelligente), le senior n’a rien à porter. Ce système repose sur des capteurs de mouvement placés dans son domicile. Ces capteurs s’adaptent au rythme de vie du bénéficiaire et vont détecter automatiquement toute absence de mouvement probablement lié à une chute ou un malaise. Cette solution palie au problème de la téléassistance classique qu’il faut porter en permanence, car elle est non stigmatisante, et le senior n’a rien à porter sur lui. Dès lors qu’une anomalie est détectée, une alerte s’envoie automatiquement. La procédure suivie est la même que pour une téléassistance classique.

La téléassistance médicalisée se distingue des autres formes de téléassistance car elle met directement en relation avec une assistance médicalisée.

La téléassistance mobile (ou nomade) est la dernière arrivée sur le marché. Contrairement aux autres solutions de téléassistance, elle fonctionne aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du domicile. Sous forme de téléphone, montre ou bouton d’urgence, elle intègre souvent un système de géolocalisation. Ce tracker GPS permet aux proches et aux secours de localiser rapidement la personne âgée en cas d’incident. La téléassistance nomade répond aux besoins d’indépendance et d’autonomie des seniors qui continuent à se promener, faire leurs courses seuls etc… tout en rassurant les proches.

La téléassistance par SeniorAdom 

SeniorAdom propose aujourd’hui une gamme élargie de téléassistance dont BALTO Protect, téléassistance nouvelle génération reposant sur des capteurs de mouvement. Ces derniers sont placés dans le domicile de la personne âgée et s’adaptent à son rythme de vie. Dès lors qu’une absence de mouvement est détectée, une alerte est envoyée aux aidants ou directement au plateau de téléassistance qui agiront selon le problème. Le senior n’a rien à porter sur lui et peut continuer à vivre sereinement à domicile. De plus, ce dispositif est sans caméra donc non intrusif pour les seniors. Il n’y a pas non plus besoin d’une connexion Internet, une simple prise de courant suffit. La solution BALTO Protect convient aussi aux personnes handicapées.

Comment financer une téléassistance ?

Les prix dépendent de la téléassistance choisie. Un dispositif classique comme le bracelet ou médaillon reste moins onéreux que les autres solutions. Selon les options choisies, le prix peut également varier.

Pour financer ces systèmes il existe différentes aides apportées aux seniors.

Premièrement les services de téléalarme font partis des activités de service à la personne ce qui donnent droit à 50% de crédit d’impôts. Pour bénéficier de cet avantage, il faut que le prestataire choisi soit, comme SeniorAdom, agréé « Service à la personne ».

Les seniors disposent également de l’APA, allocation personnalisée d’autonomie. Âgé de 60 ans ou plus, les bénéficiaires reçoivent une allocation mensuelle qui prend en charge une partie ou la totalité du coût des services.

Enfin il y a la PCH, prestation de compensation du handicap. C’est une aide versée par le département pour rembourser les dépenses faites concernant la perte d’autonomie

 

Note de l'article (1 note)

Cet article vous a-t-il été utile ?

N'hésitez pas à laisser votre note si cet article vous plaît.

Ces articles vous intéresseront

Voici une sélection d’articles qui sont susceptibles de vous intéresser.

Articles les + lus

Découvrez nos articles les plus consultés sur le thème des services à domicile .

Les personnes âgées : comment stimuler leur mémoire ?

27 mars 2014

Les personnes âgées : comment stimuler leur mémoire ?

  Les troubles de la mémoire chez les personnes âgées sont soit dus au vieillissement normal du cervea...

Lire la suite
Que savoir sur l’aire de rotation ?... en partenariat avec Handitec

3 février 2015

Que savoir sur l’aire de rotation ?... en partenariat avec Handitec

Qu’est-ce que l’aire de rotation et à quoi cela sert ? L’aire de rotation correspond à un ...

Lire la suite
Pension de réversion : le délai de versement a été réduit à quatre mois maximum

12 septembre 2016

Pension de réversion : le délai de versement a été réduit à quatre mois maximum

Les délais de l’administration peuvent parfois être longs, voir très longs… En ce qui concerne la...

Lire la suite