Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com

    A l'envoi, vous acceptez les conditions d'utilisation

    Top articles


    Le béguinage : nouvelle tendance du logement des seniors


    Le béguinage : nouvelle tendance du logement des seniors

    a -A +


    Historiquement, le béguinage, concept originaire de Belgique, faisait référence à des maisons dans lesquelles résidaient des femmes célibataires. Ces femmes autonomes avaient donc fait le choix de vivre en béguinage ; c’est-à-dire dans un logement constitué d’une ou plusieurs rangées de maisons reliées par des couloirs à proximité d’une église et d’une petite cour.

    Aujourd’hui, les béguinages sont surtout présents dans les pays d’Europe du Nord comme aux Pays-Bas, en Flandre et dans le nord de la France. La structure du logement reste identique au passé et conserve ses valeurs religieuses et laïques du passé ; c’est pour cela qu’un certain nombre de béguinages sont à présent classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cependant, le concept de béguinage a été adapté sous deux formes principales :

    • Les associations féminines : le but étant de fournir aux femmes un lieu commun de partage et de repos permettant de favoriser la solidarité
    • Les béguinages plus orientés « retraite » : présents essentiellement dans le nord de la France, ce sont des logements collectifs pour les seniors souhaitant avoir leur « chez soi » et vivre en communauté. En plus d’être un lieu social, c’est un logement adapté aux seniors en perte de mobilité puisque les espaces en commun sont entretenus par des structures spécialisées.

    En France, de plus en plus d’exemples de béguinages peuvent être cités ; le phénomène du béguinage n’en est qu’à ses débuts mais paraît prometteur.

    Créée en 1997 à Lambres-lez-Douai par la coopérative HLM du nom de Floralys, le premier béguinage de France, « La Fermette aux bleuets », redonna une impulsion à cet ancien mode d’habitation. Le modèle du béguinage y est bien appliqué, les maîtres mots sont la solidarité et la convivialité. Le béguinage est situé au cœur de la ville et à proximité des commerces et de l’église.

    Plus récemment en avril 2012, un autre projet de construction de béguinage a été lancé par l’entreprise « Vivre en béguinage » dans la ville de Perpignan. La résidence propose des T2 ou T3 pour chaque habitant et permet une autonomie totale ; la personne peut faire ses propres repas, laver son linge et recevoir de la famille. Le climat d’entraide nécessitant l’implication de tous les résidents est complémentaire à l’autonomie que chaque résident peut avoir. A noter que c’est une association de résidents qui gère le béguinage, cela atteste donc encore une fois l’importance accordée à la fraternité au sein du béguinage.

    Le béguinage représente une autre option de logement pour les seniors possédants peu de moyens financiers ; il faut compter par exemple entre 450 et 750 euros par mois pour un T2 ou un T3.

    Actuellement, le béguinage est une solution senior qui séduit de plus en plus les seniors. Certaines villes ou entreprises du nord de la France l’ont bien compris et lancent des projets d’adaptation de béguinage dans des HLM ; en tout, on estime environ une vingtaine de projets de construction/réadaptation de béguinages.

    Notez cet article :


    Ces articles vous interesseront

    Se faire rappeler