Demande urgente

Votre message a été envoyé avec succès. Nous le traiterons dans les plus brefs délais.

Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com


    Top articles


    La réforme tarifaire des EHPAD : les inquiétudes du secteur public

    mis en ligne le 16/02/2018 à 14:20:08 par Michèle

    La réforme tarifaire des EHPAD : les inquiétudes du secteur public

    a -A +


    Aujourd’hui, on dénombre plus de 8 000 EHPAD (établissements pour personnes âgées dépendantes) en France, ils représentent près de 70% de l’ensemble des établissements dédiés au logement des personnes âgées.

    Le système de financement des EHPAD

    Aujourd’hui, le financement des EHPAD se fait en trois parties. Un budget « soins » financé par l’assurance maladie, un budget « dépendance » financé par le département et les résidents et un budget « hébergement » financé par les résidents et les aides sociales.La réforme du financement des EHPAD, à présent basé simplement sur le degré de dépendance des résidents, vise à converger les budgets des EHPAD privés et publics. Ainsi le budget soin est remplacé par un financement forfaitaire des soins déterminé selon les besoins en soin des résidents. Le budget dépendance relèvera lui aussi d’un forfait déterminé à partir du niveau de dépendance (calcul GIR) des résidents. La réforme ne touche pas le budget hébergement qui reste inchangé. Cette réforme sera doucement installée dans l’ensemble des EHPAD entre 2017 et 2023. Elle devrait permettre aux maisons de retraite d’économiser près de 400 millions d’euros

    Une réforme qui fâche

    La Fédération hospitalière de France estime que cette réforme va faire perdre près de 200 millions d’euros aux EHPAD du secteur public. Pour faire face à cela, de nombreuses structures vont devoir supprimer des postes de personnel. Le ministère estime que cette réforme sera bénéfique pour 80% des établissements pour personnes âgées dépendantes, majoritairement du secteur privé. Denis Guihomat, président de l’ANCCAS (Association Nationale des Cadres Communaux de l’Action Sociale) précise que « face à la baisse des dotations des budgets dépendances, la seule issue sera la suppression des postes de personnel et ce malgré un alourdissement constant de la dépendance des résidents ». Anne Hidalgo, maire de la ville de Paris dit, elle aussi être « inquiète de l’importante redistribution de moyens financiers des EHPAD publics vers les EHPAD privés lucratifs et de creusements des inégalités entre nos territoires »
    Une grève nationale a eu lieu le mardi 30 janvier pour l’abrogation de cette réforme ainsi que pour dénoncer le manque de personnel dans les maisons de retraite.




    Partagez cet article sur les réseaux sociaux



    Se faire rappeler
    Vous recherchez un logement disponible ?
    Un conseiller vous rappelle
    gratuitement et sans engagement en 24h
    Etape suivante >
    Vous recherchez :
    Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

      Inscription à la newsletter de logement-seniors.com



      Ces articles vous interesseront