Demande urgente


Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com

    A l'envoi, vous acceptez les conditions d'utilisation

    Top articles


    Complémentaires retraite AGIRC et AARCO : explications et changements 2019


    Complémentaires retraite AGIRC et AARCO : explications et changements 2019

    a -A +


    Une retraite complémentaire est une pension de retraite proportionnelle aux revenus d’activité d’une personne. Elle sert à compléter la retraite de base d’un salarié ou cadre. Les retraites complémentaires sont organisées en catégorie, parmi elles les régimes AGIRC et ARRCO gèrent la retraite des salariés du privé. Mais en 2019, ces deux régimes vont fusionner pour devenir le régime AGIRC-ARRCO.

    Qu’est-ce que la complémentaire santé ?

    Cette pension est accordée en plus des retraites normales de bases. La retraite par capitalisation est un régime permettant aux actifs d’épargner pour leur retraite, ce sont donc des placements financier effectués individuellement ou collectivement. La retraite par répartition se traduit, quant à elle, par des versements de cotisations d’actifs utilisés pour payer les pensions des retraités d'aujourd’hui, c’est de ce régime que nous nous intéressons dans ce dossier.
    La pension de retraite d’un salarié correspond au montant de la pension dite de base ajoutée à cela le montant de la pension de retraite complémentaire. Ainsi, chaque mois, le retraité touche deux versements distincts.

    La complémentaire santé des salariés du privé : ARRCO et AGIRC


    Les régimes de complémentaire retraite ARRCO et AGIRC sont des organismes paritaires, cela signifie qu’ils sont guidés par les organisations syndicales du salarié et de l’employeur. La caisse de régime ARRCO (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés), créés en 1947, gère les salariés du secteur privé, cadres compris. Le régime AGIRC (Association générale des institutions de retraites des cadres), créée en 1964, gère les cadres uniquement.
    Les retraites complémentaires de l’ARRCO et de l’AGIRC sont comptées en points. Les cotisations sont transformées en points retraite et chaque année le prix d’achat des points est fixé. Au moment de votre départ en retraite, le montant de votre retraite complémentaire correspondra au nombre de points accumulé multiplié par la valeur du point fixé.

    Ce qui va changer en 2019

    Les régimes de l’ARRCO et de l’AGIRC étaient rentables jusqu’en 2008 mais ses ressources ont fortement diminuées depuis, dû à l’augmentation des retraités et à la hausse de chômage en France. En 2013, les régimes enregistrent un déficit de 2.1 milliards d’euros. Si rien ne change, ce déficit pourrait atteindre 15 milliards d’euros en 2030. Pour pallier cela, les régimes de l’ARRCO et de l’AGIRC vont fusionner le 1er janvier 2019 pour devenir le régime Agirc-Arrco. Cette décision prise par les partenaires sociaux le 17 novembre 2017 permettra de simplifier le régime, de ne plus distinguer les cadres et non-cadres et d’instaurer un système de cotisation égale à tout salarié.


    Notez cet article :
    (0 vote)


    Ces articles vous interesseront

    Devenir aidant familial
    Devenir aidant familial

    On compte aujourd’hui près de 8.3 millions de proches aidants en France, la moitié d’entre eux s’occupe...

    Se faire rappeler