Fracture du col du fémur, un fléau chez les seniors

mis en ligne le 31/08/2016 par Michele

Fracture du col du fémur, un fléau chez les seniors

La fracture du col du fémur touche essentiellement les seniors puisque 50% des patients sont âgés de plus de 90 ans. Elle est généralement la conséquence d’un accident de la vie quotidienne et reste un événement dur à supporter pour les patients âgés. L’ostéoporose (dégradation de l’os) influe beaucoup sur les fractures osseuses, elle est responsable d’une fracture toutes les 30 secondes en Europe. Il est donc important que les seniors aménagent leur domicile afin d’éviter au maximum les risques pouvant induire des fractures du col du fémur.

Qu'est ce qu'une fracture du col du fémur

Description d'une fracture du col du fémur

La fracture du col du fémur se situe au niveau de l’articulation de la hanche. C’est une fissure située entre la tête de l’os de la jambe et sa partie principale. Les fractures du col du fémur surviennent principalement chez les seniors suite à une chute sur la hanche. L’accident qui provoque la fracture peut-être plus ou moins grave selon l'âge du patient. Une personne âgée, au vu de sa mobilité réduite, peut subir ce type de fracture dans des gestes de la vie quotidienne, exemple: se prendre les pieds dans un tapis, tomber dans les escaliers, avoir un malaise et tomber de sa propre hauteur… Tandis que chez les patients plus jeunes, le choc est souvent violent comme un accident de voiture, une chute en faisant une figure de sport… De plus, l’ostéoporose qui est une dégradation des os et fréquemment présente chez les seniors, elle joue un rôle important sur les fractures osseuses et leurs causes. En fonction du stade de l’ostéoporose, la personne atteinte peut briser son col du fémur à cause d’un simple “mauvais” mouvement. La fracture fémorale est plus présente chez la femme à cause de la ménopause qui engendre une ostéoporose précoce. Le calcium se fixe de plus en plus difficilement sur les os et par conséquent, ils sont plus fragiles au fil du temps.

Les facteurs de risque d’accident, chutes chez les seniors:

  • Mobilité réduite, déplacement difficile, démarche douteuse
  • Différents troubles tel que: la vision, l’attention, l’équilibre,
  • Malaises
  • Manque de musculature et/ou muscles faibles
  • Problème cardiovasculaire
  • Une pression sanguine inadapté
  • Les médicaments ou/et leurs effets indésirables
  • Un environnement inadapté

Les symptômes* liés à la fracture du col fémoral :

  • Des douleurs internes et externes au niveau de la hanche.
  • Gonflement sur la zone touchée
  • Incapacité à marcher
  • La jambe peut être déformée, déviée, tournée ou raccourcie
* Nous rappelons que chaque personne réagit différemment aux traitements, opérations, maladies et ne ressente pas forcément les mêmes symptômes ou tous les symptômes énoncés.

Fracture du col du fémur : prise en charge et guérison

Le patient qui a chuté ne doit, normalement, pas bouger de sa position. Cela permet au médecin d’établir au plus vite un diagnostic. Sur 55 000 fractures du col fémoral chaque année en France, la chirurgie orthopédique est le seul traitement possible. Néanmoins, quelques cas rares peuvent bénéficier d’un traitement conservatif, c’est-à-dire aucune chirurgie mais beaucoup de médicaments pour éviter une thrombose, une infection et calmer la douleur, ainsi que plusieurs traitements dont : immobilisation, thérapie, rééducation…
La fracture du col du fémur relève de l’urgence puisque l’opération doit être faite maximum 6 heures après la chute afin d’éviter tous risques de nécrose. Le patient est donc envoyé directement à l'hôpital et subit dans certains cas, un ou plusieurs examens pour confirmer le diagnostic du médecin en cas de doute : Radios, scanner, IRM… Il existe deux types de chirurgies en fonction de la fracture et de l'âge du patient:

Prothèse de la hanche

La pose de prothèse de hanche peut être partielle ou complète. Ce sont donc des os artificiels en métal qui remplacent l’articulation bassin-fémur. L’opération se fait sous anesthésie. Cette option est généralement utilisée pour les personnes âgées dues à leur fragilisation osseuse car elle permet, à long terme, un meilleur maintien.

Ostéosynthèse

L’ostéosynthèse consiste à poser des vis, des plaques ou des clous en métal à l’endroit de la fracture afin de stabiliser la fissure ou la cassure. Elle permet à l’os de se consolider seul au bout d’un certain temps. Ce type de chirurgie est souvent utilisés chez les jeunes en raison d’absence d’ostéoporose et d’une densité osseuse suffisante.

Comme toute opération il existe des complications qui peuvent survenir pendant et après la chirurgie, en voici quelques-unes :

  • Problème liée à la pose de la prothèse ou de l’ostéosynthèse
  • Soucis de cicatrisation
  • Thrombose
  • Infections
  • Pneumonie
  • Phlébite
  • Problème de mobilité
  • Escarres

Une rééducation avec séance de kinésithérapie, hydrothérapie ou autres est souvent recommandée à la suite d’une fracture du col du fémur. La durée sera évaluée en fonction de l’état du patient, de la gravité de la fracture, du déroulement de l’opération et des complications s’il y en a eu.

Les numéros à contacter en cas d’urgence:

  • Le numéro de votre médecin traitant
  • Le service des urgences de l'hôpital le plus proche du lieu de l’accident
  • Le SAMU : 15

Notez cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
1 votes
Rédactrice : Michele

Agée de 54 ans, Michèle est responsable de la rédaction des actualités et dossiers sur le thème de l'immobilier et de l'hébergement pour seniors. Après avoir travaillé 10 ans au sein d'une maison de retraite, Michèle souhaite, à travers ses écrits, informer et guider les seniors vers une solution adaptée à leur profil et à leurs besoins.

> Voir tous les articles de Michele
Vous recherchez une maison de retraite ? Nous référençons plus de 8000 résidences retraite médicalisées sur toute la France.