La convention tripartite : définition

mis en ligne le 11/06/2015 par Michele

La convention tripartite : définition

Le fonctionnement d’un établissement d’hébergements pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) est encadré par la loi. Une maison de retraite acceuillant des personnes dépendantes doit signer une convention tripartite avec le conseil général et  l’ARS (agence régionale de santé) ou le préfet.

Cette convention est obligatoire depuis 2002 et est signée pour 5 ans. Celle-ci oblige les établissements à respecter certains principes fondamentaux sur le plan financier, sur la qualité de la prise en charge des résidents et des soins qui sont prodigués.

Cette convention indique les objectifs et les conditions d’évaluation de l’ehpad.

En retour, l’établissement s’engage à améliorer et développer l’offre aux résidents via :

  •  des recrutements,
  • la formation des salariés,
  •  l’aménagement de l’établissement,
  • La transparence des coûts et des prises en charge,
  • Le renforcement des moyens médicaux, etc

La convention tripartite se base donc sur un cahier des charges dont ont connaissance les ehpad.

Elle représente un « label qualité » pour les personnes cherchant un ehpad et oblige les établissements à avoir une tarification se situant « dans la moyenne » .

Il est vivement conseillé de consulter le projet de l’établissement avant de vous engager avec celui -ci car il notifie les engagements de l’ehpad envers ses résidents.


Notez cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Rédactrice : Michele

Agée de 54 ans, Michèle est responsable de la rédaction des actualités et dossiers sur le thème de l'immobilier et de l'hébergement pour seniors. Après avoir travaillé 10 ans au sein d'une maison de retraite, Michèle souhaite, à travers ses écrits, informer et guider les seniors vers une solution adaptée à leur profil et à leurs besoins.

> Voir tous les articles de Michele
Vous recherchez une maison de retraite ? Nous référençons plus de 8000 résidences retraite médicalisées sur toute la France.