Demande urgente


Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com

    A l'envoi, vous acceptez les conditions d'utilisation

    Top articles


    Les escarres chez les personnes âgées : définition et prévention


    Les escarres chez les personnes âgées : définition et prévention

    a -A +


    Les escarres, appelés aussi plaie de lit ou ulcère de décubitus, est une lésion cutanée. D’origine ischémique, les escarres se définissent comme une nécrose de la peau et des tissus, localement et sur des zones du corps où l’appui est prolongé.

    Les escarres concernent principalement les personnes âgées, les personnes en fauteuil roulant et les personnes alitées.

    Les escarres : définition et symptômes

    Les escarres apparaissent sur des zones de pression telles que les fesses ou les talons. Elles sont la conséquence d’une position assise ou allongée prolongée de la personne âgée.

    Les escarres se caractérisent par une souffrance de la peau à la suite de la pression, le cisaillement ou le frottement. Les escarres peuvent passer de l’état de plaie jusqu’à toucher les os. Les escarres se divisent en 4 stades d’évolution :

    • Une rougeur sur une zone d’appui qui ne s’efface pas quand on appuie dessus. A ce stade, il est possible que les tissus sous cutanés comme les muscles se détruisent
    • Une plaie superficielle de la peau avec une perte d’une partie de l’épaisseur de la peau
    • Une plaie profonde qui touche l’épiderme, le derme, les tissus sous cutanés, soit une perte de toute l’épaisseur de la peau
    • Une plaie touchante des muscles et pouvant aller jusqu’aux os c‘est-à-dire une perte de toute l’épaisseur de la peau avec destruction des tissus

    Diagnostic et symptômes des escarres

    Pour déceler l’apparition des escarres chez la personne âgée, une observation régulière de l’équipe soignante est requise. Ceci est notamment possible pour une personne âgée résidant en EHPAD.

    L’équipe soignante en EHPAD veille au bien-être et au confort du résident. Ainsi, lors de l’accompagnement des aides pour les gestes du quotidien, le personnel de l’EHPAD peut observer une éventuelle rougeur persistante sur la peau, prévenir ou prendre les mesures nécessaires.

    Il est essentiel que l’équipe soignante de l’EHPAD soit formée aux quatre stades d’évolution pour un respect des protocoles et une prise en charge adaptée.

    Il est possible que les escarres passent d’un stade à un autre rapidement. Cette évolution est à prendre en considération. Il est donc nécessaire de veiller pour prévenir toute évolution ou toute complication.

    Parmi les complications, nous avons :

    • La douleur
    • La surinfection de la plaie
    • L’absence de cicatrisation

    Prévenir les escarres chez la personne âgée

    Pour prévenir les escarres, il faut avant tout déceler les symptômes. Le principal est l’apparition d’une rougeur persistante.

    Afin de prévenir les escarres chez les personnes âgées ou limiter son évolution, il est requis de prendre en considération les facteurs de risque :

    • Eviter l’immobilisation prolongée de la personne âgée. Cette immobilisation affecte la peau du fait de la pression constante provoquée sur la peau. Les parties du corps les plus souvent affectées sont le postérieur, les chevilles, les coudes …
    • L’utilisation de matériel comme lit anti-escarre, coussins afin de limiter les appuis prolongés ou éviter les contacts directs des proéminences osseuses entre elles, c’est-à-dire, les genoux, les talons…
    • Changer la personne âgée en perte d’autonomie de position régulièrement
    • Adapter les techniques de manipulation de la personne âgée (transferts...) afin de limiter les frottements et le cisaillement de la peau
    • Veiller à éviter toute zone d’humidité excessive notamment en raison de transpiration, d’incontinence
    • La dénutrition qui provoque une perte de masse grasse et maigre. L’humidité va alors provoquer une macération fragilisant les tissus cutanés
    • Veiller au maintien de l’autonomie de la personne âgée avec des soins en kinésithérapie et de rééducation
    • L’âge : la diminution du renouvellement des cellules de la peau, de la vascularisation et de la sensibilité

    Parmi les outils pour évaluer le risque des escarres, il existe l’échelle de Braden, retenue en 2001 par la conférence de consensus.

    Le score total est de 23 points. Plus le score est bas, plus la personne est à risque.

    La prévention des escarres chez les personnes âgées est importante. Il convient donc à domicile ou en établissement comme en EHPAD, d’y prêter attention.

    La prise en charge des escarres chez les personnes âgées en EHPAD

    Il est essentiel que le personnel soignant en EHPAD soit formé pour un respect du protocole et une prise en charge adaptée, selon le stade d’évolution. Il existe des formations relatives aux dispositifs de prévention et de traitement des escarres.

    Une étroite collaboration entre le médecin coordonnateur et l’équipe soignante doit être mise en place au sein de l’EHPAD pour s’assurer d’une bonne prise en charge de la personne âgée.

    Ainsi :

    •  L’infirmière va s’occuper des actes de soins visant à identifier les risques tout en assurant le confort et la sécurité de la personne âgée. Elle est habilitée à entreprendre les traitements et les adapter à la personne âgée concernée.
    • L’aide-soignante va faire une sorte de contrôle quotidien de la peau de la personne âgée. Elle s’assure des changements de position, des pansements de protection et de confort, le séchage minutieux de la peau, s’assurer de la mise place des supports de prévention (coussins…)
    • L’ergothérapeute va privilégier les exercices liés au maintien de l’autonomie, ainsi que les choix de matériels (lits anti-escarres…)
    • Le psychologue est un soutien puisque les escarres peuvent entrainer une souffrance physique et morale

    La prévention des escarres que soit à domicile ou en établissement (EHPAD, hôpital…) doit permettre de soulager les personnes âgées. Une surveillance régulière pour éviter l’apparition éventuelle des escarres et mettre en place des mesures de prévention.

    Notez cet article :
    (1 vote)


    Ces articles vous interesseront

    PEE ou PEI
    PEE ou PEI

    Le Plan Epargne Entreprise ou Interentreprises (PEE ou PEI) est un dispositif d’épargne facultatif qui permet au...

    Se faire rappeler