Personnes âgées isolées : un appel aux bénévoles pour Noël

mis en ligne le 17/12/2015 par Michele

Personnes âgées isolées : un appel aux bénévoles pour Noël

Depuis leur fondation par Armand Marquiset en 1946, les petits frères des Pauvres – une association et une fondation reconnues d’utilité publique – accompagnent des personnes (en priorité des personnes âgées de plus de 50 ans) qui souffrent des maux caractéristiques de nos sociétés modernes : solitude, précarité financière, ruptures familiales, exclusion, ... Un des temps forts de leurs actions chaque année est la fête de Noël.

« Des fleurs avant le pain »

La devise des petits frères des Pauvres exprime bien l’esprit dans lequel agit cette association. Elle traduit la vision de la valeur unique et irremplaçable de chaque personne insufflée par son fondateur, dont la démarche s’exprimait dans cette interrogation : « Avons-nous donné des fleurs avant le pain ? »

D’inspiration chrétienne, mais a-confessionnelle, l’association anime et coordonne l’activité d’équipes de bénévoles qui accompagnent tout au long de l’année des personnes âgées particulièrement isolées ou esseulées.

Selon la disponibilité des personnes, plusieurs types d’engagement sont possibles : aux côtés des bénévoles « classiques », engagés tout au long de l’année, des bénévoles « ponctuels » apportent leur concours pour un événement en participant à son déroulement et à sa préparation.

Des colis de Noël et un repas festif

La fête de Noël est vécue de façon particulièrement douloureuse par les personnes âgées isolées.

Dès l'origine l’association en a fait un temps fort de l’année en organisant deux types d’actions auxquels elle apporte une très grande exigence de qualité : les colis de Noël apportés à domicile et le traditionnel repas de Noël, pour ceux qui peuvent se déplacer.

Quelques jours avant Noël, les bénévoles préparent des colis repas, auxquels ils joignent quelques petits cadeaux, friandises et bouquets de fleurs. Le soir choisi, ils se rendent au domicile de la personne âgée, que ce soit en appartement ou en établissement – voire à l’hôpital - pour passer avec elle une soirée de réveillon. Le bénévole décore la table, puis il partage avec son hôte du jour une coupe de champagne, un bon repas, et lui offre un petit cadeau.
Pour l'organisation des réveillons collectifs, chaque personne âgée est parrainée par un « ami », qui vient la chercher à domicile. « Certains sont si impatients qu’ils appellent la permanence dès huit heures du matin pour savoir si on n’a pas oublié de venir les chercher ! », raconte un bénévole. Des salles ont été réservées, décorées, des animations prévues au cours d’un repas dont le menu a été particulièrement soigné. Chaque invité reçoit un cadeau. Après la fête, l’ami raccompagne la personne chez elle. D’une année sur l’autre, de véritables amitiés se nouent : « C’est comme si on prenait rendez-vous avec des vieux amis. »

« C’est devenu un rendez-vous incontournable pour moi, je serais malheureux de ne pas en être. En discutant avec eux, le regard change : on se rend compte qu’on n’est plus en compagnie de personnes âgées ou malades, mais d’êtres humains qui ont besoin de chaleur, de tendresse, d’amour. Quand on le vit, on ne veut plus passer Noël autrement », explique un autre bénévole.

Si l’expérience vous tente, prenez contact avec les petits frères des Pauvres, qui recherchent des bénévoles : 01 49 23 13 00. 


Notez cet article :  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Rédactrice : Michele

Agée de 54 ans, Michèle est responsable de la rédaction des actualités et dossiers sur le thème de l'immobilier et de l'hébergement pour seniors. Après avoir travaillé 10 ans au sein d'une maison de retraite, Michèle souhaite, à travers ses écrits, informer et guider les seniors vers une solution adaptée à leur profil et à leurs besoins.

> Voir tous les articles de Michele
Besoin d'une aide à domicile ? Nous référençons plus de 3000 agences de services à domicile.

Ces articles vous intéresserons