La diverticulite : qu’est-ce que c’est ?

mis en ligne le 22/05/2020 par Jeanne

La diverticulite : qu’est-ce que c’est ?

Dès l’âge de 40 ans des diverticules peuvent se former au niveau du gros intestin, ce sont des petites excroissances situées à l’extérieures du gros intestin. 

La diverticulite colique ou dite sigmoïde est une affection qui peut toucher le gros intestin comme le côlon, mais aussi, le tube digestif dans son ensemble (œsophage, estomac etc). Cette pathologie est causée par une infection des diverticules qui provoquent une réaction inflammatoire. Lorsque l’on trouve dans le côlon ou le gros intestin la présence de ces diverticules on appelle cela une diverticulose.

Quels sont les symptômes et les causes ? 

La diverticulite qui est une maladie d’origine inflammatoire qui est plutôt courante car elle touche environ 50% des gens de plus de 60 ans. Cette maladie est souvent asymptomatique, c’est-à-dire qu’elle n’a aucun symptôme. Toutefois, cela dépend des personnes, certains peuvent développer des symptômes. Les signes liés à la diverticulite peuvent être les suivants : 

  • Douleur abdominale du côté gauche inférieur de l’abdomen, avec de fréquentes envies d’uriner et des difficultés à y parvenir,
  • Des nausées/vomissements,
  • Fièvre à 38 degrés et plus,
  • Constipation ou diarrhée. 

Souvent les diverticulites sont découvertes durant un examen de routine pour d’autres problèmes digestifs. Elles se forment sur des zones de faiblesse de la paroi du côlon et cela entraine une pression où l’infection peut alors se déclarer. Les causes sont souvent liées au manque d’activité physique et/ou un régime alimentaire pauvre en fibres

Quels sont les risques ? 

La diverticulite peut entraîner la formation d’abcès dans le diverticule, des saignements (hémorragies intestinales), une péritonite par perforation d’un diverticule, une occlusion du côlon ou de l’intestin grêle, des fistules (abouchement anormal d’une cavité). 

En cas de péritonite il est urgent d’aller consulter, voir de se rendre aux urgences si les symptômes s’aggravent, cela nécessite une intervention médicale.  

La diverticulite peut aussi entraîner une péritonite si la paroi du diverticule transformé en abcès se déchire, laissant passer du contenu de l’intestin dans la cavité abdominale. Car cela entraîne une infection du péritoine, la membrane contenant les intestins et l’abdomen. Une péritonite exige une intervention médicale d’urgence.

Il est important de consulter un médecin en cas de fièvre supérieure à 38°C, d’une douleur abdominale importante, de nausées, vomissements ou diarrhées.

Comment traiter la maladie ?

Une coloscopie ou un examen radiologique avec lavement permettra de confirmer le diagnostic. Le traitement s’effectue par antibiotiques et accompagné d’une diète hydrique, ce qui permet une guérison en 3 à 8 jours. Parfois une cœlioscopie et tomodensitométrie (scanner) sont nécessaires. La cœlioscopie consiste à faire une ou plusieurs petites incisions de la paroi abdominale et d’insuffler du gaz carbonique sous l’ombilic. Cette intervention chirurgicale doit être évitée et envisagée qu’en cas de récidives fréquentes. Le risque de récidive de cette maladie est fortement possible. 

Source illustration photo : pixabay
Notez cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Rédactrice : Jeanne

Après avoir travaillé 20 ans dans le secteur médico-social, Jeanne a rejoint l'équipe de Logement- seniors en 2015. Experte sur le domaine de la santé des seniors et du bien vieillir, elle rédige chaque semaine des dossiers et des actualités destinés à informer les personnes âgées et leurs proches.

> Voir tous les articles de Jeanne
Vous recherchez une maison de retraite ? Nous référençons plus de 8000 résidences retraite médicalisées sur toute la France.