Demande urgente


Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com

    A l'envoi, vous acceptez les conditions d'utilisation

    Top articles


    Du maintien à domicile à l'EHPAD


    Du maintien à domicile à l'EHPAD

    a -A +


    La majorité des seniors souhaite rester à domicile le plus longtemps possible. Les pouvoirs publics encouragent à cela. Le maintien à domicile nécessite la mise en place d’une organisation répondant aux besoins de la personne âgée en termes de soins et d’autonomie tout en s’assurant sa sécurité.

    Le vieillissement de la population est un enjeu sociétal. Les études tenant compte des tendances démographiques supposent que si la population continue d’augmenter, en 2050, 1 français sur 3 aura 60 ans et plus contre 1 sur 5 en 2005.

    Le Ministère de la Santé et des Solidarités, de son côté, a lancé une grande concertation sur le Grand Âge. Le rapport remis en mars comporte 175 propositions  pour refonder la prise en charge de la personne âgée en perte d’autonomie. Un projet de loi en découlera d’ici octobre prochain.

    Maintien à domicile ou EHPAD : comment choisir ?

    Avec les années, les personnes âgées doivent souvent faire face à la perte d’autonomie. Se pose la question de rester à domicile ou intégrer un EHPAD : 90% des personnes âgées choisissent le maintien à domicile.

    Ceci nécessite, en amont, de vérifier ou mettre en place les conditions indispensables pour un maintien à domicile optimal. Nous avons, entre autres :

    • Des travaux de réaménagement du logement pour assurer sa sécurité : barre d’appui, téléassistance pour un logement adapté…
    • La mise en place des heures d’intervention de services d’aides à domicile : soins à domicile, SSIAD (Services de Soins à Domicile Infirmiers)
    • Le rôle de l’aidant. 8 fois sur 10 l’aidant est un proche. Il faut s’assurer de la visite régulière du proche aidant et de sa proximité géographique

    L’intérêt du maintien à domicile est de ne pas modifier le quotidien de la personne âgée qui conserve son cadre de vie habituel : ses habitudes, ses repères, ses voisins. Le changement peut s’avérer parfois important et néfaste. 

    Le maintien à domicile est aussi une solution dans le cas d’un budget restreint pour la personne âgée et ses proches. En effet, le coût de l’entrée en EHPAD est un frein dans certains cas.

    Quand l’entrée en EHPAD devient indispensable

    Les limites du maintien à domicile

    Le maintien à domicile peut devenir très lourd pour la personne âgée mais aussi pour ses proches. 

    Plusieurs facteurs peuvent remettre en question la poursuite ou non du maintien à domicile : 

    • Le logement n’est plus adapté au quotidien
    • Les risques d’accident domestiques (chutes fréquentes…)
    • Une sécurité insuffisante de son logement d’habitation
    • Le système d’aides à domicile a atteint sa limite 
    • Une prise en charge médicale plus importante nécessitant une surveillance continue
    • Des hospitalisations répétées
    • Le coût du maintien à domicile : la dégradation de l’état de santé peut nécessite un coût des soins à domicile onéreux et parfois comparable au tarif mensuel d’un hébergement en EHPAD.
    • Evolution de la perte d’autonomie
    • Épuisement physique et psychologique de l’aidant
    • Rompre la solitude

    Lorsque les critères du maintien à domicile ne sont plus réunis, l’entrée en EHPAD est à envisager.

    Les freins à l’entrée en EHPAD

    Parmi, les réticences de la personne âgée à l’entrée en maison de retraite, nous entendons souvent : 

    • La peur de perdre ses habitudes : quitter son domicile, ses souvenirs
    • Ne pas pouvoir emporter tous ses biens ou souvenirs
    • La maison de retraite est vue comme lieu de fin de vie
    • Le sentiment de se sentir privé de liberté
    • Le budget (ressources limitées de la personne âgée et de ses proches)

    Préparer l’entrée en EHPAD

    L’EHPAD accueille des personnes âgées autonomes, semi-autonomes ou dépendantes. L’établissement met en place une prise en charge personnalisée tenant compte de l’état de santé du résident, de son histoire. Le projet de soins s’accompagne d’un projet de vie sociale :

    • La restauration tenant compte des régimes alimentaires et des envies des résidents. La cuisine, dans la plupart des EHPAD, est confectionnée sur place
    • Un programme d’animations et d’activités varié pour créer un lien social entre les résidents et rompre l’isolement

    L’EHPAD permet de :

    • Lutter contre la solitude 
    • Offrir un cadre sécurisé
    • Une prise en charge par une équipe pluridisciplinaire formée aux besoins du Grand Âge
    • Un accompagnement et un projet de soins personnalisés
    • Le rapprochement familial
    • Découvrir le quotidien en établissement
    • Faire un séjour de répit suite à une convalescence de la personne âgé ou encore soulager l’aidant…

    Réussir le passage du maintien à domicile vers l’EHPAD 

    Le passage du maintien à domicile à l’EHPAD doit se faire dans les meilleures conditions. Il est important de ne pas attendre une situation d’urgence pour préparer l’entrée en maison de retraite.

    Le dialogue et l’anticipation sont deux éléments essentiels pour la transition entre le domicile et l’EHPAD.

    La décision de choisir un EHPAD plutôt qu’un maintien à domicile doit tenir compte du niveau d’autonomie, des besoins en soins, de l’adaptabilité du logement. Ces critères, en plus des équipements et des services nécessaires, permettent de choisir la solution la plus adaptée à l’état de santé de la personne âgée. Il est aussi important de se renseigner sur les coûts que cela représente.

    Lors de la décision d’entrée en EHPAD, il faut prendre l’avis de la personne âgée, ses besoins et attentes. Afin que le changement soit progressif et pour faciliter l’adaptation de la personne âgée, commencer par de l’accueil de jour ou hébergement temporaire peut être la solution. 

    Une nouveauté :  l’EHPAD à domicile

    Pour permettre à la personne âgée de rester plus longtemps à domicile, de nouvelles offres se développent : 

    • Des résidences autonomie ou résidences services seniors adossées alliant le maintien à domicile et possibilité d’avoir recours au plateau technique de l’EHPAD, accueil de jour, plateforme de répit, hébergement temporaire, accueil de nuit, accueil d’urgence, accès au PASA pour des personnes extérieures à l’établissement
    • L’EHPAD se projette vers l’extérieur et agit en complément des services d’aide à domicile

    Notez cet article :
    (1 vote)


    Ces articles vous interesseront

    La maladie d’Alzheimer
    La maladie d’Alzheimer

    La maladie d’Alzheimer, décrite pour la première fois en 1906 par le neurologue allemand Alois Alzheimer, est...

    Se faire rappeler