Le vaccin Anti-Covid

mis en ligne le 30/11/2020 par Jeanne

Le vaccin Anti-Covid

Selon les recommandations de La Haute Autorité de Santé, les résidents et les soignants des EHPAD pourront bénéficier du vaccin contre le Covid-19 en priorité.

Afin de protéger les plus vulnérables et leur personnel la HAS préconise de mener la vaccination en 5 phases, les phases devront permettre d’élargir l’administration du vaccin en fonction de l’âge et ceux qui sont les plus exposés.

La première phase :

Compte tenu des doses limité du vaccin, la première phase consistera à vacciner en priorité les plus vulnérables, c’est-à-dire les résidents et aux personnels de ces établissements qui représentent un risque de forme grave avec comorbidité(1).  

La deuxième phase :

Lorsque plus de doses seront disponibles, elle concernera l’ensemble des personnes âgées ayant une comorbidité ainsi que les personnels de santé en priorisant les personnes âgées de plus de 50 ans et présentant un risque de forme grave.

La troisième phase :

Elle visera sur l’ensemble des personnes de plus de 50 ans ou moins de 50 ans présentant des facteurs de comorbidité. Elle sera également adressée à l’ensemble des personnels soignants qui sont indispensable au bon fonctionnement du pays.

La quatrième phase :

Pour la quatrième phase, les personnes les plus exposés pourront bénéficier du vaccin, particulièrement les professionnels de santé dont l’environnement favorise la progression du virus ainsi que les personnes les plus vulnérables ou précaires dont les sans domicile fixe, les résidents en hôpital psychiatrique, les détenus, etc.

La cinquième phase :

Dès lors où les personnes prioritaires auront été vacciné, les personnes de plus de 18 ans qui souhaitent se faire vacciner sans comorbidité pourront alors en bénéficier.

Les mineurs exclus du vaccin :

A ce stade, les mineurs restent la population les moins concernés par le virus et par conséquent ils ne sont pas prioritaires au vaccin. L’autorité sanitaire préconise d’attendre car les essais cliniques ne sont pas suffisamment efficaces, pour le moment seuls les mineurs ne pourront donc pas bénéficier du vaccin.

 

(1) On parle de "comorbidités" pour désigner l'ensemble des maladies ou problèmes de santé qui vont impacter la prise en charge, l'évolution, les complications et la tolérance aux traitements de la maladie initiale d'une personne. 

Notez cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Rédactrice : Jeanne

Après avoir travaillé 20 ans dans le secteur médico-social, Jeanne a rejoint l'équipe de Logement- seniors en 2015. Experte sur le domaine de la santé des seniors et du bien vieillir, elle rédige chaque semaine des dossiers et des actualités destinés à informer les personnes âgées et leurs proches.

> Voir tous les articles de Jeanne
Vous recherchez une maison de retraite ? Nous référençons plus de 8000 résidences retraite médicalisées sur toute la France.