Demande urgente

Votre message a été envoyé avec succès. Nous le traiterons dans les plus brefs délais.

Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com


    Top articles


    Les 175 propositions de la concertation Grand âge et autonomie

    mis en ligne le 03/04/2019 à 15:50:07 par Michèle

    Les 175 propositions de la concertation Grand âge et autonomie

    a -A +


    Le 28 mars 2019, Agnès Buzyn, la ministre des solidarités et de la santé a reçu le rapport sur la concertation « Grand âge et autonomie ». L’objectif de cette concertation était de trouver des solutions pour offrir une meilleure qualité de vie aux personnes âgées. Celle-ci a duré 5 mois, d’octobre 2018 à février 2019, et a recueilli 175 propositions officielles répondant à 8 sujets jugés prioritaires. Cette concertation a été organisée dans le cadre d’une réforme qui entraînera un nouveau projet de loi.

    La concertation Grand âge et autonomie

    Durant 5 mois, les acteurs du grand âge ont émis des propositions lors de 10 ateliers thématiques, 5 forums régionaux et des focus groupes et entretiens individuels. Une participation de 410 000 personnes a été enregistrée lors de la concertation en ligne et plus de 18 000 propositions ont été formulées. Selon Dominique Libault, choisie par la ministre de la santé pour piloter cette concertation : « La concertation Grand âge et autonomie qui vient d’avoir lieu s’est traduite par des contributions très riches et convergentes de la part de tous les acteurs ». Les 8 priorités identifiées sont :

    • L’investissement dans l’attractivité des métiers du grand âge
    • Rendre possible le choix du maintien à domicile
    • L’amélioration de la qualité du service rendu à la personne âgée
    • Mettre fin aux réponses en silos dans le parcours du senior en assurant une meilleure coordination des intervenants extérieurs
    • Une nouvelle offre pour permettre le libre choix du senior pour une approche plus attentive
    • Faire baisser le reste à charge en établissement pour personnes âgées
    • Lutter contre l’isolement des personnes âgées et des aidants
    • Augmenter l’EVBS (espérance de vie en bonne santé) et renforcer la prévention

    Les 10 propositions clés retenues

    Parmi les 175 propositions formulées durant cette concertation, 10 ont retenu l’attention de Dominique Libault et des participants pour « passer de la gestion de la dépendance au soutien à l’autonomie ». Ces propositions sont :

    1. La création d’un guichet unique pour les personnes âgées et les aidants dans chaque département, avec la mise en place des Maisons des aînés et des aidants
    2. Un plan national pour les métiers du grand âge pour une meilleure structuration de la filière
    3. Un soutien financier de 550 millions d’euros pour les services d’aide et d’accompagnement à domicile, afin d’améliorer le service rendu à la personne âgée et de revaloriser les salaires des professionnels
    4. Une hausse de 25 % du taux d’encadrement en Ehpad d’ici 2024 par rapport à 2015, soit 80 000 postes supplémentaires auprès de la personne âgée, pour une dépense supplémentaire de 1,2 milliard d’euros
    5.  Un plan de rénovation de 3 milliards d’euros sur 10 ans pour les Ehpad et les résidences autonomie
    6.  Améliorer la qualité de l’accompagnement et amorcer une restructuration de l’offre, en y consacrant 300 millions d’euros par an, vers une plus forte intégration entre domicile et établissement, pour des Ehpad plus ouverts sur leur territoire
    7.  Une baisse du reste à charge mensuelle de 300 € en établissement pour les personnes modestes gagnant entre 1000 et 1600 € par mois
    8. Une mobilisation nationale pour la prévention de la perte d’autonomie, avec la sensibilisation de l’ensemble des professionnels et la mise en place de rendez-vous de prévention pour les publics fragiles
    9. L’indemnisation du congé de proche aidant et la négociation obligatoire dans les branches professionnelles pour mieux concilier sa vie professionnelle avec le rôle de proche aidant
    10.  La mobilisation renforcée du service civique et, demain, du service national universel, pour rompre l’isolement des personnes âgées et favoriser les liens intergénérationnels



    Partagez cet article sur les réseaux sociaux



    Se faire rappeler
    Vous recherchez un logement disponible ?
    Un conseiller vous rappelle
    gratuitement et sans engagement en 24h
    Etape suivante >
    Vous recherchez :
    Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

      Inscription à la newsletter de logement-seniors.com



      Ces articles vous interesseront