Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com

    A l'envoi, vous acceptez les conditions d'utilisation

    Top articles


    Prévenir les accidents domestiques chez les personnes âgées


    Prévenir les accidents domestiques chez les personnes âgées

    a -A +


    Les chutes  constituent la première cause de mortalité chez les personnes âgées de plus de 65 ans. 70 % de ces chutes ont lieu à leur domicile.

    Les accidents domestiques constituent la troisième cause de mortalité en France, après le cancer et les maladies cardiovasculaires. Il existe de nombreuses solutions pour prévenir les accidents domestiques des personnes âgées.

    Les accidents domestiques chez les personnes âgées : constat

    Un accident domestique peut être le résultat de diverses situations ayant eu lieu à domicile :

    • Chutes
    • Incendies
    • Suffocations
    • Intoxications
    • Noyades

    Les diverses études menées sur les accidents domestiques mènent en avant le constat suivant :

    • Plus de 20 000 décès des accidents de la vie sont causés par des accidents domestiques : 2/3 des personnes concernées ont de plus de 75 ans
    • 450 000 personnes âgées de plus de 65 ans sont victimes de chutes chaque année : 10 000 décèdent
    • La moitié des accidents domestiques sont le résultat de chutes

    Également, les études montrent que la majorité des accidents domestiques ont lieu dans la salle de bain et la cuisine :

    • 46% dans la salle de bain
    • 19% dans la cuisine
    • 18% dans le séjour
    • 17% dans la chambre

    Ces accidents domestiques conduisent à des fractures (notamment la fracture du col du fémur), des plaies, des brûlures, une perte d’autonomie de la personne âgée. Ces accidents domestiques mènent dans les cas les plus graves, au décès de la personne âgée.

    Afin de réduire les accidents domestiques, des actions de prévention et d’aménagements du domicile de la personne âgée sont à mettre en place.

    Prévenir les accidents domestiques chez les personnes âgées

    Les aménagements du domicile de la personne âgée

    Pour commencer, les précautions les plus simples peuvent éviter les accidents domestiques parfois dramatiques. Parmi les moyens de prévention de chutes et autres accidents domestiques des personnes âgées, il est conseillé d’optimiser le logement pour faciliter le maintien à domicile :

    • L’éclairage :

     - Adapter l’éclairage de votre habitation pour garantir une bonne visibilité mêmes dans les zones d’ombres, moins éclairées   

    - Utiliser des ampoules avec diffusion d’une lumière blanche

    - Installer un nombre d’éclairages en nombre suffisant

    - Installer des interrupteurs près des portes d’accès

    - Fixer un interrupteur près du lit pour allumer la lampe de chevet

    • Les revêtements du sol :

    - Enlevez les tapis ainsi que tous les obstacles placés à même le sol ou les fixer au sol

    - Installer des revêtements antidérapants dans les zones de chutes fréquentes, en l’occurrence la salle de bains et la cuisine

    - Recouvrir les bords des marches d’escalier d’une bande antidérapante

    • Le mobilier et les équipements de la maison :

    - Un réhausseur et une barre d’appui si besoin dans les sanitaires

    - Des bandes antidérapantes et des points d’appui (barres d’appui, poignets, rampe) pour la baignoire ou la douche

    - Installer un siège approprié dans votre baignoire ou votre douche

    - Ranger à bonne hauteur les ustensiles et objets souvent utilisés

    - Installer des détecteurs de fumées

    - Veiller à la ventilation et à l’évacuation des équipements de gaz à l’extérieur

    Les précautions supplémentaires : la circulation dans la maison

    Pour sécuriser davantage votre logement et éviter les risques pour les personnes âgées, améliorez la circulation, assurez-vous que le passage soit bien dégagé à chaque circulation de la personne concernée. Pour empêcher les glissades, recouvrez les surfaces à risques.

    Sécuriser la circulation au sein de la maison, c’est aussi :

    • Eviter les objets (meubles, plantes) pouvant encombrer les espaces de circulation
    • Fixer les fils électriques au mur
    • Faciliter l’accès aux objets utilisés régulièrement comme le téléphone, la télécommande
    • Équiper les escaliers d’une rampe solide
    • Rendre bien identifiables les produits toxiques

    Prévenir les accidents domestiques chez les personnes âgées en prenant soin de soi

    Il est possible de réduire les risques de chute et donc d’accidents domestiques chez les personnes âgées par une amélioration de l’hygiène de vie avec :

    • La pratique d’une activité physique régulière pour travailler l’équilibre et la capacité de la personne âgée à se relever
    • Une alimentation équilibrée pour limiter la fonte musculaire et les fractures osseuses
    • Des lunettes adaptées et de même pour les vêtements et les chaussures
    • Le maintien d’un lien social pour lutter contre l’isolement
    • Un suivi ophtalmologique pour prévenir toute déficience visuelle pouvant entraîner des pertes d’équilibre
    • Une vigilance lors de la prise de médicaments

    Les accessoires connectés au service des personnes âgées

    Les objets connectés et le développement de la téléassistance offrent aux personnes âgées souhaitant rester à domicile autonomie et sécurité.

    Les objets connectés sont d’une grande utilité pour vous alerter en cas d’urgence.

    Les accessoires connectés préviennent nombreux accidents domestiques chez les personnes âgées :

    • Détecteurs de chutes connectés : en cas d’alerte, le centre d’assistance est contacté afin d’alerter les proches et les services adéquats pour intervenir rapidement en cas de situation anormale
    • Pilulier auxiliaire pour ne pas oublier la prise de médicaments
    • Le pendentif connecté afin de garder contact avec sa famille mais aussi un bouton d’aide pour traquer les activités par localisation et identifier les mouvements brusques ou chutes
    • La montre anti-Alzheimer équipée d’un GPS pour aider la personne âgée à délimiter sa zone de sécurité. Un SMS est envoyé aux proches si la personne âgée dépasse la zone
    • Le verre anti-déshydratation pour lutter contre la déshydratation de la personne âgée notamment pendant la période à risque (fortes chaleurs…)

    La domotique au domicile de la personne âgée, permet l’automatisation de :

    • Ouvrir, fermer les portes et fenêtres
    • Allumer et éteindre la lumière
    • Régler le système de chauffage
    • Détecter des intrusions en l’absence des propriétaires

    Notez cet article :
    (0 vote)


    Ces articles vous interesseront

    Formalités d’embauche

    Formalités d’embauche

    Lors de l’embauche directe d’un employé pour un service à la personne, il est nécessaire de respecter les...

    L'hospitalisation à domicile
    L'hospitalisation à domicile

    Avec le vieillissement de la population, l’hospitalisation à domicile (HAD) est une pratique qui tend à se...

    Se faire rappeler