Demande urgente


Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com

    A l'envoi, vous acceptez les conditions d'utilisation

    Top articles


    Les CLIC, un lieu d’information privilégié pour les personnes âgées


    Les CLIC, un lieu d’information privilégié pour les personnes âgées

    a -A +


    Il est parfois difficile de connaitre toutes les informations concernant la vie quotidienne d’une personne âgée : quelle aide demander, ou se loger, comment adapter son habitation… Autant de questions auxquelles les Centres Locaux d’Informations et de Coordination (CLIC) tentent de répondre.

    Le rôle d’un CLIC 

    Les CLIC ne sont pas uniquement destinés aux personnes âgées. Ces lieux d’informations sont aussi faits pour recevoir leurs proches mais aussi les professionnels travaillant avec eux. Ils sont généralement composés de deux personnes, une, chargée de l’accueil et un coordonnateur, permettant la mise en relation des professionnels de la gérontologie avec les familles. Ce dernier assure un travail très important car c’est lui qui doit comprendre les besoins auxquels sont confrontés nos aînés.  Ils doivent faire du centre un lieu d’accueil, d’information, capable d’apporter le soutien et l’écoute que sont venus chercher les personnes.

    La labellisation des CLIC

    Les Centres locaux d’informations et de coordination peuvent obtenir trois niveaux de labels. Le CLIC de niveau 1 doit avoir en son local un standard téléphonique. Il peut renseigner la famille, et leur donner les papiers nécessaires pour effectuer une demande, par exemple en EHPAD, et propose des formations. Les centres de niveau 2 sont eux capables d’effectuer une évaluation du niveau de dépendance de la personne et d’ainsi effectuer un plan d’aide. Enfin, le niveau 3 concerne les CLIC qui vont pouvoir organiser le suivi de la personne et s’occuper de sa prise en charge par les professionnels adaptés.

    Une aide pour les proches aidants

    Grâce au Plan Solidarité Grand âge du 27 juin 2006, les Centre Locaux d’informations et de coordination proposent également un soutien aux proches aidants. En effet, ils proposent maintenant des professionnels pouvant remplacer les proches sur une période courte, lors d’un droit au répit par exemple.  

    Notez cet article :
    (2 votes)


    Ces articles vous interesseront

    Se faire rappeler