Demande urgente


Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com

    A l'envoi, vous acceptez les conditions d'utilisation

    Top articles


    Qu’est-ce que l’EPRD, l'’état prévisionnel des recettes et des dépenses ?


    Qu’est-ce que l’EPRD, l'’état prévisionnel des recettes et des dépenses ?

    a -A +


    L’EPRD ou état prévisionnel des recettes et des dépenses est une projection financière d’une résidence sur l’année. Cet outil d’analyse financière remplace le budget prévisionnel et concerne les Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) et les PUV (petite unité de vie).

    EPRD : un outil de pilotage interne

    L’EPRD, comme le CPOM (contrats pluriannuels d’objectif et de moyen), naît de la réforme budgétaire de 2016 suite à la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement de la population. Ces deux changements sont devenus une norme le 1er janvier 2017 et seront rendus obligatoires progressivement jusqu’en 2021. Si un gestionnaire possède plusieurs Ehpad ou PUV, un seul EPRD commun à ses établissements est nécessaire.

    L’EPRD est donc utilisé par les établissements ayant signé un CPOM et permet de déterminer les recettes et dépenses annuelles.

    Il marque donc le passage d’un système de pilotage par dépense à un pilotage par ressource, ce qui supprime les négociations budgétaires annuelles.

    En cas d’excédent, le gestionnaire est libre de l’affectation de ce surplus. Les établissements profitent d’une plus grande liberté dans le pilotage stratégique et financier des fonds. Nous sommes ici dans une logique de confiance à priori et de contrôle à posteriori.

    Fonctionnement de l’EPRD

    Les établissements, au travers des EPRD, déterminent les dépenses potentielles à partir des recettes attendues et ajuste ensuite les dépenses prévisionnelles pour transmettre un rapport équilibré.

    L’ESRD se compose de 5 soldes :

    • Le CRPP (compte de résultat prévisionnel principal) et le CRPA (compte de résultat prévisionnel annexes),
    • Le flux de trésorerie et la CAF (capacité d’auto-financement),
    • Le TFP (tableau de financement prévisionnel),
    • Le BFR (besoin de fonds de roulement),
    • Et la trésorerie finale

    Tous ces tableaux sont ensuite transmis, entre le 30 avril et le 30 juin, par courrier électronique au CNAS (comité national d’action sociale) qui les envoie ensuite aux organismes gestionnaires, aux ARS (Agences régionales de santé) ou aux conseils départementaux.

    Notez cet article :
    (5 votes)


    Ces articles vous interesseront

    La maladie d’Alzheimer
    La maladie d’Alzheimer

    La maladie d’Alzheimer, décrite pour la première fois en 1906 par le neurologue allemand Alois Alzheimer, est...

    Se faire rappeler