Demande urgente


Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com

    A l'envoi, vous acceptez les conditions d'utilisation

    Top articles


    Les troubles de la vue chez les personnes âgées


    Les troubles de la vue chez les personnes âgées

    a -A +


    Chaque deuxième jeudi du mois d’octobre a lieu la Journée Mondiale de la Vue visant à sensibiliser le public aux problèmes relatifs à la cécité et aux déficiences visuelles. Le but de cette journée est d’inciter au dépistage et à la préventionLes personnes les plus touchées sont les enfants et les personnes âgées. Les troubles visuels sont plus fréquents à partir de 60 ans, chez les seniors. Cette altération de la vue à des conséquences sur la qualité de vie et le quotidien des personnes âgées à domicile ou en établissement, EHPAD ou résidence senior.

    Les principales maladies liées à la vue

    La DMLA ou Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge

    Liée à un vieillissement de la zone centre de la rétine, la macula, la DMLA est la principale cause de malvoyance chez les personnes âgées.

    Cette maladie apparaît après 50 ans et évolue de façon progressive. L’atteinte du premier œil engendre un risque accru d’atteinte oculaire bilatérale (risque d’environ 10% par an). Cette maladie est très invalidante et chronique. 1 personne sur 4 est atteinte de la DMLA après 75 ans. 15% de la population de plus de 80 ans présentent une DMLA grave. L’âge, le tabac et la prédisposition génétique constituent les principaux facteurs de risque de la DMLA.

    Les premiers signes de la DMLA sont :

    • Une tâche noire devant l’œil
    • Une impression de manquer de lumière
    • Une baisse rapide de la vue
    • Des lignes droites semblent déformées

    Il existe 2 formes de DMLA :

    • La DMLA atrophique ou sèche : amincissement anormal de la macula. Elle entraine une altération lente et progressive de la vision centrale.
    • La DMLA exsudative ou humide : développement de vaisseaux sanguins dans la macula... Fragiles, les vaisseaux laissent diffuser du sérum ou du sang, perturbant l’organisation de la rétine. Son évolution peut s’avérer rapide conduisant à une perte de la vision centrale en quelques semaines. Il existe des traitements pour ralentir son évolution, une surveillance est nécessaire.

    Dans certains cas, la personne peut être atteinte d’une formule mixte : un œil présentant une DMLA sèche, une autre une DMLA humide.

    La cataracte

    Touchant 20% de la population après 65 ans, la cataracte est la première cause de cécité dans le monde.

    La cataracte résulte de l’opacification (diminution de la transparence) du cristallin, la lentille transparente naturelle qui joue le rôle de l’accommodation. Cette pathologie entraîne une baisse progressive de la vision pouvant conduire à la cécité totale.

    Le traitement de la cataracte se fait par une intervention chirurgicale permettant une récupération de la vision quasi-totale. Cette intervention est rapide.

    Les symptômes de la cataracte sont :

    • Une impression de voile devant les yeux
    • Une vision trouble ou floue
    • Une difficulté croissante à voir la nuit
    • Une sensibilité accrue à l’éblouissement
    • Une réduction de l’intensité des couleurs

    Le glaucome

    Maladie dégénérative du nerf optique, le glaucome entraîne une perte progressive de la vision.

    Le glaucome constitue la deuxième cause de cécité dans le monde. Selon les études menées, 600 000 personnes sont concernées et 500 000 personnes seraient atteintes du glaucome en France sans le savoir.

    Un dépistage à partir de 45 ans est conseillé.

    Le glaucome est le résultat d’une dégradation de la circulation et de l’écoulement de l’humeur aqueuse située entre l’iris et la cornée, notamment catalyseur de la pression dans l’œil. Il existe 2 types :

    • Le glaucome aigu. Suite à une obstruction subite, elle intervient par crise : maux de tête, rougeur et forte douleur oculaire, baisse de la vision. Ceci peut conduire à une cécité sans soins rapides
    • Le glaucome chronique. C’est la destruction progressive et irrémédiable du nerf optique. Elle peut durer sans être perçue de nombreuses années et se traduit par une baisse graduelle et morcelée de la vision. Contrairement au glaucome aigu, il n’y a pas de douleur ni de trouble de la vision perceptible.

    La blépharite

    Il s’agit d’une inflammation de la paupière provoquant une sensation de brûlure, rougeur et un œdème. Il y a :

    • La blépharite aiguë : infection bactérienne du rebord de la paupière à la base des cils. Elle peut également être due à un virus telle que la varicelle ou une réaction allergique.
    • La blépharite chronique : inflammation non infectieuse dont la cause est inconnue. Elle se traduit par une infection, du bord libre des paupières.

    Les blépharites peuvent récidiver. Les personnes ayant été sujettes doivent accorder une attention particulière à l’hygiène de leurs paupières doit donc être accordée pour les personnes déjà touchées.

    Les autres problèmes de vision chez la personne âgée

    Avec l’âge, la personne âgée est plus sujette aux problèmes de vision comme :

    • Presbytie
    • Myopie
    • Hypermétropie
    • Rétinopathie diabétique : elle n’a réellement de symptôme avant de devenir grave et conduire à une intervention immédiate et des soins médicaux pour éviter une perte importante de la vision. Il est important pour toute personne âgée souffrant de diabète, de faire un examen annuel de la vue. En effet, l’hyperglycémie et l’hypertension peuvent endommager les minces vaisseaux sanguins conduisant à la rétine.

    Les conséquences des troubles de la vue chez la personne âgée

    La perte de vue peut avoir des conséquences sur le quotidien des personnes âgées :

    • Dans la conduite : conduire nécessite des aptitudes physiologiques et cognitives. 90% des informations nécessaires à la prise de décision au volant sont visuelles.

    La diminution de la vue peut être handicapante : difficulté à lire les panneaux, de tenir compte des éventuels obstacles ou des conditions climatiques (pluie, brouillard, nuit), un ralentissement des réflexes, une baisse de la vigilance.

    Notons que le temps de réaction d’un conducteur touché par la cataracte est plus long, plus de 35 secondes et le risque d’être impliqué dans un accident est 2.5 fois plus élevé.

    • Le risque de chute : avec une diminution de la vue, l’image s’estompe et le champ de vision se rétrécit. Les risques de chute sont donc d’autant plus importants. Une personne sur 3 tombe au moins une fois par an chez les personnes âgées de plus de 65 ans.
    • La mobilité réduite :  la perte de vue entraîne une perte de mobilité, plus d’instabilité dans les pas
    • L’isolement : la perte de la vue peut altérer la vie sociale avec une réduction des activités, un repli sur soi
    • L’anxiété : c’est le résultat de la prise en compte suite à l’état visuel de la personne âgée, des répercussions possibles dans son quotidien et son avenir, une sorte de peur. Cette anxiété a pour conséquence de détériorer la qualité de vie de la personne âgée. Elle peut nuire à la gestion des activités quotidiennes, à se réadapter, à apprendre de nouvelles choses. La perte de vue nécessite de nouveaux ajustements dans son quotidien.

    Comment prévenir les troubles de vue chez la personne âgée ?

    Avec l’âge, la vue baisse. Il est important de faire vérifier :

    • Son acuité visuelle
    • Sa tension oculaire
    • La santé de sa rétine

    Il est fortement recommandé aux personnes âgées de :

    • Consulter un ophtalmologiste tous les 12 à 18 mois pour un contrôle, surveiller l’évolution de sa vie ou toute dégradation survenue suite à une maladie mais aussi pour faire part de tout changement inhabituel
    • Se protéger des UV et de la lumière bleu violet des écrans notamment grâce aux lunettes avec des verres adaptées
    • Adopter une alimentation équilibrée
    • Optimiser l’éclairage de son logement (éclairage d’appoint, lampe de chevet, lampe de bureau)

    A noter également que la cigarette, par le « stress oxydatif » qu’elle cause, entraîne une mauvaise oxygénation et un vieillissement accéléré de la rétine.

    La perte de vue peut être source de traumatisme et déséquilibre. Il est donc conseillé de prendre soin de sa vue et de se renseigner en cas de symptômes ou signes inhabituelles.

    Notez cet article :
    (1 vote)


    Ces articles vous interesseront

    PEE ou PEI

    PEE ou PEI

    Le Plan Epargne Entreprise ou Interentreprises (PEE ou PEI) est un dispositif d’épargne facultatif qui permet au...

    Se faire rappeler