EHPAD Résidence seniors Investissement Colocation Hébergement familial Service à domicile Dossiers

Vous recherchez une maison de retraite ?

Trouvez la solution de logement qui vous convient
Trouver votre EHPAD Gratuit et sans engagement
Retour aux résultats

GIR : définition et calcul

mis en ligne le 7 mai 2015 parMichele
GIR : définition et calcul

 

Lorsque l'on prépare son entrée en EHPAD ou en maison de retraite, la notion de GIR devrait vous évoquer quelque chose. Cet article vous aidera à mieux comprendre sa signification,et vous permettra d'obtenir toutes les informations utiles à propos du GIR.

Que veut dire GIR ? Définition

Les Groupes Iso Ressource ou GIR correspondent au degré de dépendance physique et psychique de la personne âgée dans l’accomplissement des gestes de base du quotidien. Le GIR est considéré comme un outil de référence nationale pour mesurer le niveau de dépendance s'une personne.

Le GIR permet également de savoir si la personne âgée peut bénéficier de l'APA (aide personnalisée d’autonomie). Il est évalué à domicile et après l'entrée en EHPAD.

Les critères de calcul du Groupe Iso Ressource (GIR)

Pour déterminer le GIR d’une personne, il convient de l’évaluer son niveau de perte d’autonomie en fonction de la grille AGGIR.

Divisée en 6 catégories, appelées GIR, la grille AGGIR permet d'évaluer les capacités de la personne âgée à accomplir 10 activités corporelles et mentales, dites « discriminantes » et 7 activités domestiques et sociales, dites « illustratives ».

Les 10 activités dites discriminantes sont employées pour déterminer le GIR dont relève le senior. Les 7 autres activités dites illustratives sont destinées à apporter des renseignements pour l'élaboration du plan d'aide de la personne âgée.

Activités corporelles et mentales discriminantes

  • Cohérence : communiquer verbalement et/ou non verbalement, agir et se comporter de façon logique et sensée par rapport aux normes admises par la société
  • Orientation : se repérer dans l'espace et le temps
  • Faire sa toilette
  • Habillage : s'habiller, se déshabiller
  • Alimentation : se servir et manger
  • Assurer l'hygiène de l'élimination urinaire et fécale
  • Transfert : se lever, se coucher, s'asseoir, passer de l'une de ces 3 positions à une autre
  • Se déplacer à l'intérieur du lieu de vie
  • Se déplacer en dehors du lieu de vie
  • Utiliser un moyen de communication à distance (téléphone, alarme, sonnette, etc.) dans le but d'alerter en cas de besoin

Activités domestiques et sociales illustratives

  • Gestion : gérer ses affaires, son budget et ses biens, reconnaître la valeur monétaire des pièces et des billets, se servir de l'argent et connaître la valeur des choses, effectuer les démarches administratives, remplir les formulaires.
  • Préparer les repas et les conditionner pour qu'ils puissent être servis
  • Effectuer l'ensemble des travaux ménagers courants
  • Utiliser volontairement un moyen de transport collectif ou individuel
  • Acheter volontairement des biens
  • Respecter l'ordonnance du médecin et gérer soi-même son traitement
  • Pratiquer volontairement, seul ou en groupe, diverses activités de loisirs

Comment s’effectue le calcul de dépendance du GIR ?

Chacune des variables énoncées précédemment est évaluée en fonction du degré de dépendance du senior :

A- Fait seul, totalement, habituellement et correctement

B- Fait partiellement, ou non habituellement ou non correctement

C- Ne fait pas

Vous pouvez faire une simulation de votre GIR en utilisant notre calculette GIR.

L’évaluation du degré de dépendance permet de déterminer la catégorie. À noter que le GIR 1 correspond aux personnes les plus dépendantes.

Quels sont les différents niveaux du GIR ? Le tableau d’évaluation du degré d'autonomie selon le GIR

Cette grille comporte six niveaux de dépendances en fonction de l'état de santé du senior. En effet, plusieurs cas de figure existent :

GIR 1 : le groupe iso-ressources 1

Concerne les personnes âgées dont les fonctions mentales et physiques sont gravement affectées, elles dépendent d’un intervenant en permanence. La réalisation des actes essentiels de la vie courante n'est plus possible seule, et la présence de corps médical autour de soi est indispensable.

GIR 2 : le groupe iso-ressources 2

Réunit d’une part, les personnes âgées dont les fonctions intellectuelles ne sont pas totalement affectées, mais sont dépendantes physiquement. D’autre part, les personnes âgées dépendantes psychologiquement mais sont autonomes physiquement. Une prise en charge médicale est généralement nécessaire par des professionnels de santé, ainsi qu'une assistance dans les gestes de la vie quotidienne.

GIR 3 : le groupe iso-ressources 3

Concerne les personnes âgées dont les fonctions intellectuelles ne sont pas affectées, mais ne sont plus indépendantes physiquement. Elles ont donc besoin d’être aidées dans leur quotidien pour leur toilette.

GIR 4 : le groupe iso-ressources 4

Comprend les personnes âgées qui ont conservé leurs capacités de se déplacer, mais qui n’assument pas seules leurs « transferts » (s’asseoir, se lever, se coucher). Elles ont donc besoin d’être aidées pour leur autonomie corporelle.

GIR 5 : le groupe iso-ressources 5

Comporte les personnes âgées ayant besoin ponctuellement d’être assistées pour certaines tâches de la vie courante.

GIR 6 : le groupe iso-ressources 6

Regroupe les personnes autonomes pour les actes de la vie courante. Le maintien à domicile est recommandé.

Venez consulter la grille nationale d’évaluation AGGIR ou utilisez notre calculette GIR pour estimer à quel groupe iso-ressource vous appartenez.

À qui s’adresser pour connaître le GIR d’une personne âgée ?

L’évaluation du degré de dépendance d’une personne est réalisée par une équipe médico-sociale du conseil départemental ou du CLIC (centre local d’information et de coordination gérontologique) dans le cas d'une personne à domicile. Vous trouverez les coordonnées des services compétents dans les contacts utiles des maisons de retraite.

Si la personne est dans un établissement, le médecin coordonnateur ou conventionné se chargera de réaliser l'évaluation. Pour l’entrée en EHPAD, une évaluation récente du degré de dépendance est demandée aux futurs résidents.

À noter que les personnes âgées avec un GIR 1 à 4 peuvent bénéficier d'une demande d'allocation personnalisée d'autonomie (APA).

 

Note de l'article (3 notes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

N'hésitez pas à laisser votre note si cet article vous plaît.

Ces articles vous intéresseront

Voici une sélection d’articles qui sont susceptibles de vous intéresser.

Articles les + lus

Découvrez nos articles les plus consultés sur le thème des EHPAD .

Montant et calcul de l’apa pour les seniors en ehpad

Montant et calcul de l’apa pour les seniors en ehpad

    L’APA, Allocation Personnalisée d’Autonomie, est une allocation versée par le Consei...

Lire la suite
Aides financières et subventions pour un hébergement en EHPAD

Aides financières et subventions pour un hébergement en EHPAD

Etant donné le coût important des frais de séjour en maison de retraite, des aides et allocations ont é...

Lire la suite
La perte d'équilibre chez les seniors : causes et traitement

La perte d'équilibre chez les seniors : causes et traitement

  La perte d’équilibre est courante chez les personnes âgées. Dans certains cas, elle se traduit...

Lire la suite