Demande urgente


Se faire rappeler Un conseiller vous rappelle
gratuitement et sans engagement en 24h
Ville(s) ou département(s) recherché(s)*

    Inscription à la newsletter de logement-seniors.com

    A l'envoi, vous acceptez les conditions d'utilisation

    Top articles


    Le kinésithérapeute pour les seniors


    Le kinésithérapeute pour les seniors

    a -A +


    Le kinésithérapeute peut intervenir auprès de tout public, à tout âge. En raison du vieillissement de la population, son rôle auprès du senior s’est intensifié au fil des années.

    Le métier de kinésithérapeute 

    Spécialité paramédicale, le kinésithérapeute soulage les affections locomotrices, neurologiques ou respiratoires. Le métier de kinésithérapeute est autant préventif que thérapeutique.

    La kinésithérapie se divise en 2 catégories :

    • La kinésithérapie passive : Il s’agit pour le kinésithérapeute d’utiliser différentes techniques : massages, étirements musculaires, mobilisation des articulations par des tractions. La kinésithérapie passive a pour but de redonner aux muscles leur élasticité ou d’améliorer la mobilité articulaire.
    • La kinésithérapie active : Le patient travaille sur sa propre guérison. Une séance de kinésithérapie comprend des exercices manuels ou musculaires pour faciliter la rééducation d’une articulation après un accident ou une pose de prothèse. Ceci peut se faire avec des appareils utilisés lors d’une séance de sport comme le vélo, des systèmes de suspension ou même une séance en piscine. La rééducation va permettre d’améliorer le contrôle de l’équilibre, la posture ou diminuer une instabilité articulaire

    Salarié ou libéral, le kinésithérapeute reçoit au sein de son propre cabinet ou se déplace à domicile. Il intervient également en centres de cure thermale, en centres sportifs, en centres de rééducation, dans les établissements de santé ou médico-sociaux comme les EHPAD.

    Le kinésithérapeute exerce sur la prescription d’un médecin.

    Comment se déroule une consultation pour les seniors ?

    Un bilan fonctionnel articulaire, moteur et de l’équilibre est réalisé.

    Des tests sont effectués, si besoin est, pour mesurer la force musculaire et la perte de mobilité :

    • Le test du lever de chaise
    • Le test moteur minimum (TMM) afin d’apprécier les capacités motrices du senior assis, couché debout ou lors de la marche

    Des mesures objectives cliniques sont utilisées pour suivre l’évolution du patient notamment pour la maladie de Parkinson : mesure de l’angle d’articulation, périmètre de marche.

    Un programme de rééducation et de réadaptation est ensuite mis en place. Parmi les exercices, nous avons :

    • L’appui au niveau des membres supérieurs pour maintenir les possibilités de transfert
    • Les exercices fonctionnels de lever du fauteuil et de retour en position assise
    • Le travail sur l’équilibre et sur l’assurance de la démarche

    Le kinésithérapeute fournit également des conseils au senior pour améliorer l’équilibre en utilisant une canne, une béquille ou un déambulateur.

    Le rôle kinésithérapeute auprès des seniors à domicile et en EHPAD

    Lors de son intervention auprès des seniors, le kinésithérapeute va veiller à respecter 3 critères : douceur, progression, adaptation.

    Il va intervenir pour :

    • Une récupération fonctionnelle d’un membre immobilisé depuis longtemps
    • Des soins post-opératoires
    • Un alitement prolongé pour éviter les escarres
    • Des soins palliatifs

    L’intervention auprès d’un senior portera le plus souvent sur des :

    • Affections de l’appareil locomoteur suite à fracture, arthrose, rhumatismes, maladies neurologiques (paraplégie)
    • Affections respiratoires, accompagnées d’une diminution de la fonction ventilatoire (ex : bronchite chronique)
    Le kinésithérapeute va permettre au senior de conserver ses capacités motrices et rester le plus longtemps autonome avec :

    • Une réadaptation de la marche
    • Une rééducation suite fracture de la hanche ou mise en place d’une prothèse (genou, hanche)
    • Une intervention auprès des personnes âgées atteintes de la maladie de Parkinson, troubles moteurs faisant suite à un AVC.

    Le kinésithérapeute à domicile

    Le kinésithérapeute intervient à domicile lorsque le senior est en incapacité de se déplacer. Dans ce cas, il est recommandé au senior de prendre un professionnel proche de chez lui car le temps de déplacement dans les 30 minutes est inclus dans le temps de la séance.

    A domicile, le kinésithérapeute va pouvoir sortir à l’extérieur avec le senior, l’évaluer en situation et ainsi l’aider à retrouver son assurance. En collaboration avec un ergothérapeute, le kinésithérapeute participe aussi à l’amélioration du logement en termes de sécurité.

    Selon les études réalisées, le vieillissement contribue à l’apparition de pathologies liées à l’âge pouvant expliquer les troubles de l’équilibre et de la marche chez le senior.

    Les conséquences sont doubles :

    • L’autonomie du senior est remise en cause que ce soit pour sortir à l’extérieur (courses) ou pour les gestes de la vie courante
    • Ces troubles sont à l’origine de chutes pouvant entraîner une hospitalisation, une opération chirurgicale, une entrée en EHPAD du senior

    Les troubles de la marche chez le senior ne sont pas systématiquement définitifs. Avec un traitement et un programme de rééducation adaptés accompagné d’un aménagement de l’environnement du senior, ses déplacements sont favorisés sans risque et son autonomie préservée.

    Le programme de rééducation est le suivant :

    • Le lever et la rééducation lors de changements de position afin de corriger la posture et améliorer la capacité à rester debout pour le senior
    • Une rééducation de l’équilibre et les réactions d’adaptation du senior pour maintenir cette posture corrigée
    • Un travail sur les différentes phases de marche
    • Une mise en situation du senior dans son environnement
    • Un apprentissage lorsque le senior se retrouve au sol pour qu’il puisse se relever

    Le kinésithérapeute en EHPAD

    En EHPAD, le kinésithérapeute va s’occuper des soins de rééducation et de réadaptation afin de permettre au senior de retrouver ses capacités physiques et fonctionnelles.

    Après un examen clinique et un bilan, il met en place un programme d’accompagnement et de prise en charge personnalisé.

    Parmi les techniques utilisées auprès du senior : massage, sollicitations des réflexes, travail de coordination, de l’équilibre, le désencombrement bronchique, les articulations et les muscles.

    Une communication avec l’équipe soignante de l’EHPAD est importante afin de suivre le projet de soins et la continuité des soins.

    Également en contact avec les services sociaux concernant l’orientation du senior et ses fournisseurs d’orthopédie médicale et orthoprothésiste pour la fourniture et pose de matériels.

    Le kinésithérapeute intervient, en EHPAD,  suite à une prescription médicale causée par une chute ou une  pour rééducation de l’équilibre.

    Le kinésithérapeute peut également intervenir en résidence seniors.

    Notez cet article :
    (0 vote)


    Ces articles vous interesseront

    Le modèle PATHOS

    Le modèle PATHOS

    Le PATHOS est un outil d’évaluation utilisé par les professionnels de santé dans les établissements...

    Se faire rappeler