Logement-seniors.com
Espace professionnel Recherche rapide
Menu
Maison de retraite Résidence seniors Investissement Habitat partagé Hébergement familial Maintien à domicile Dossiers
Retour aux résultats

EHPA : Définition de la maison de retraite non médicalisée

mis en ligne le 22 février 2019 parMichele
EHPA : Définition de la maison de retraite non médicalisée

 

Un EHPA ou Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées accueille des personnes âgées valides et autonomes, parfois semi-valides, seules ou en couple.

La définition d’un EHPA

En appartement (du studio au T3) ou en maison individuelle, l’EHPA offre à nos ainés un cadre de vie agréable, un confort et une autonomie dans leur vie quotidienne.

C’est l’alternative entre le maintien à domicile arrivé à sa limite (logement inadapté, sécurité, solitude…) et un EHPAD, établissement médicalisé.

Les prestations proposées en EHPA

L’EHPA offre à ses résidents confort, sécurité et bien-être à travers différentes prestations proposées et au choix :

  • Portage des repas
  • Infirmerie
  • Permanence nocturne
  • Accompagnement
  • Système d’appel d’urgence
  • Restaurant
  • Salon
  • Vie sociale (Espace forme, animations, activités, ateliers, rencontres intergénérationnelles)
  • Blanchisserie, entretien du linge

Vivre en EHPA

L’EHPA, accueille les personnes âgées en court ou long séjour dans le but de faciliter leur quotidien et préserver leur autonomie.

Entrée dans une maison de retraite permet de :

  • Rompre l’isolement
  • Créer ou maintenir un lien social
  • Prendre le relais durant l’absence ponctuelle de l’aidant

EHPA : quelle prise en charge pour les personnes âgées ?

L’EHPA est une structure non médicalisée ou peu médicalisée.

Les résidents sont autonomes ou relativement autonomes et ne nécessitent pas un projet de soins personnalisé et renforcé comme en EHPAD, maison de retraite médicalisée.

En effet, les personnes accueillies sont des personnes âgées dont le degré d’autonomie a été évalué en catégorie GIR 5/6. Les GIR 4 peuvent également être accueillis sous conditions.

Une surveillance médicale est prévue et réalisée par des intervenants extérieurs (SSIAD ou Services de Soins Infirmiers A Domicile, des libéraux), notamment dans le cas où le résident aurait besoin d’une aide plus importante.

Qui travaille en EHPA ? Les intervenants en maisons de retraite non-médicalisées

Le personnel présent en EHPA présent couvre les prestations proposées :

  • Hôtellerie/Restauration
  • Entretien
  • Soins quotidiens (hygiène de vie, prise de médicaments…)
  • Prestations paramédicales avec des intervenants libéraux (kinésithérapeute, Ergothérapeute…)
  • Sociales (animateur…)

De ce fait, pour répondre aux besoins et aux souhaits de ses résidents, l'EHPA doit :

  • Mettre en place des partenariats avec des intervenants extérieurs
  • Se faire connaître et s’inscrire auprès des services gérontologiques tels que le CLIC, CCAS ou les SAD (Soins à Domicile)
  • Être en lien avec les membres de la vie locale afin d’intégrer ses résidents à la vie sociale et citoyenne (ex : relations intergénérationnelles…)

Comment créer et ouvrir un EHPA ?

Pour la construction d’un EHPA, il est recommandé de privilégier un emplacement proche du centre-ville afin de renforcer l'autonomie des seniors et faciliter leur vie sociale.

Contrairement à l’EHPAD, l’ouverture d’un EHPA est facilitée puisqu’il n’y a pas d’équipements et de soins médicaux. Cette ouverture est réalisable après l’obtention d’un arrêté de création signé par le Président du Conseil Départemental permettant l’apport de financements pour le fonctionnement de l’établissement. Certaines résidences peuvent prétendre à des dotations de l’ARS (Agence Régionale de Santé).

À contrario, pour l’EHPAD, il s’agit de la signature d’une convention tripartite de 5 ans avec le Conseil Départemental et l’ARS ou le préfet.

Quel est le prix moyen d'un EHPA en France (FR) ?

En France, le coût mensuel d'un EHPA est situé entre 750 € et 1500 €. Ces tarifs évoluent généralement en fonction des services et de la position géographique de l'établissement.

La différence entre un EHPA et un EHPAD

La principale différence entre un EHPA (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées) et un EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) réside dans le niveau d’autonomie des personnes accueillies : l’EHPA accueille des personnes âgées autonomes ou semi-autonomes tandis que l’EHPAD accueille des personnes en perte d’autonomie ayant besoin de soins médicaux et de surveillance au quotidien.

À noter que l’EHPA ne dispose pas forcément d’équipe médicale.

Quelles différences entre un EHPA et une résidence autonomie (foyer logement) ?

Il s'agit en réalité de trois termes qui nominent le même type de logement. Ce sont des établissements qui n'assurent pas la prise en charge de soins de longue durée des résidents, mais qui proposent des services aux personnes âgées autonomes.

Note de l'article (41 notes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

N'hésitez pas à laisser votre note si cet article vous plaît.

Ces articles vous intéresseront

Voici une sélection d’articles qui sont susceptibles de vous intéresser.

Articles les + lus

Découvrez nos articles les plus consultés sur le thème des EHPAD .

La perte d'équilibre chez les seniors : causes et traitement

La perte d'équilibre chez les seniors : causes et traitement

  La perte d’équilibre est courante chez les personnes âgées. Dans certains cas, elle se traduit...

Lire la suite
Montant et calcul de l’apa pour les seniors en ehpad

Montant et calcul de l’apa pour les seniors en ehpad

    L’APA, Allocation Personnalisée d’Autonomie, est une allocation versée par le Conseil...

Lire la suite
Aides financières et subventions pour un hébergement en EHPAD

Aides financières et subventions pour un hébergement en EHPAD

Etant donné le coût important des frais de séjour en maison de retraite, des aides et allocations ont été...

Lire la suite